Manon Aubry assure l’arrêt de l’envoi des armes en Israël si La France Insoumise l’emporte aux Européennes

Auteur(s)
S. Jouan
Publié le 12 avril 2024 - 11:07
Image
Manon Aubry
Crédits
BERTRAND GUAY / AFP
Manon Aubry, la cheffe de liste électorale du parti de la gauche française "La France Insoumise" (LFI) pour les prochaines élections du Parlement européen en juin et la députée européenne
BERTRAND GUAY / AFP

Invitée sur France 2 ce mardi 9 avril dans l’émission présentée par Caroline Roux, « L’événement », la candidate LFI aux Européennes, Manon Aubry, annonce sa position ferme sur l’envoi d’armes à Israël. En ce sens, elle indique que « pas un seul pays n'enverra des armes à Israël ».  

Ses propos interviennent en réaction à la tribune du Président Emmanuel Macron publiée ce lundi 8 avril et co-écrite avec le président égyptien et le roi de Jordanie. Ces derniers appellent à un cessez-le-feu qu’ils souhaitent « immédiat ». Ce sursaut serait aussi dans l’objectif de permettre la libération de « tous les otages » à Gaza. Manon Aubry concède alors qu’il s’agit d’un « bon premier pas », tout en rappelant « qu’il est tardif ». Elle se montre par ailleurs méfiante quant à l’application réelle d’une telle demande. En effet, elle estime que « dire est une chose, agir en est une autre ».  

La députée de gauche radicale rappelle les trois engagements de son parti sur le sujet, à savoir « la reconnaissance de l'Etat de Palestine », « un embargo sur l'envoi d'armes vers Israël » et « la suspension de l'accord d'association entre l'Union européenne et Israël » 

Selon ses dires, en cas de victoire pour sa liste lors du scrutin européen, « pas un seul pays [...] enverra des armes vers un Etat qui est en train de massacrer son peuple. ». Elle regrette en effet que la France et l’Union européenne adopte « une forme d’hypocrisie » à ce sujet, estimant qu’ils devraient adopter ces sanctions. Cependant, la réalité d’un tel projet reste à débattre. En effet, selon les données de Capital, « les Etats-Unis représentent la grande majorité des importations d’armes israéliennes – un énorme 92% de 2017 à 2021 [...] Sur une période plus longue, de 2011 à 2020, le SIPRI a déterminé que les États-Unis représentaient 70,2% des importations israéliennes d'armes conventionnelles majeures ». Le poids de l’Union Européenne dans l’armement du pays est alors remis en cause. Que l’UE puisse couper le robinet apparaît comme une bien maigre décision étant donné l’impact actuel de son ravitaillement aux israéliens. Par ailleurs, il semble tout à fait présomptueux de la part de la tête de liste LFI de s’estimer en capacité de faire cesser toute affaire entre les Etats-Unis et Israël sur la base de son élection au Parlement européen.  

La députée conclut pourtant dans le Grand Rendez-Vous d’Europe 1 qu’elle « propose des choses très simples ». Alors, ses préconisations feraient que « la France pourrait retrouver son rôle diplomatique en faveur de la paix ». La notion de simplicité se questionne alors, la mesure paraissant pourtant susceptible de provoquer quelques désagréments géopolitiques. 

À LIRE AUSSI

Image
frappes
Gaza : un accord de trêve sur la table des négociations, les bombardements israéliens se poursuivent malgré une pression internationale accrue
En dépit des appels incessants à un cessez-le-feu, des menaces diplomatiques et commerciales, Israël exprime toujours sa ferme intention de lancer une opération terres...
12 avril 2024 - 10:45
Politique
Image
gaza
Pression sur Israel après la mort de sept humanitaires à Gaza, une résolution appelle à un embargo sur les armes livrées à Tel Aviv
Malgré les excuses du président israélien Isaac Herzog pour la mort de sept travailleurs humanitaires de l'ONG américaine World Central Kitchen, Tel Aviv est sous le f...
05 avril 2024 - 11:09
Politique
Image
mort d'humanitaires
Vives réactions après la mort des humanitaires à Gaza
La mort dans une frappe imputée à l'armée israélienne de sept travailleurs humanitaires de l'ONG américaine World Central Kitchen, qui livre de la nourriture dans la b...
02 avril 2024 - 12:58
Politique

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Obama
Barack Obama, un continuum Soros/WEF teinté d’un paradoxe Kissinger/Nobel
PORTRAIT CRACHE - Barack Obama est ce personnage contradictoire, ambiguë, voire bicéphale, prêcheur de justice sociale financé par des Soros, Buffet et Goldman Sachs, ...
25 mai 2024 - 12:00
Politique
26/05 à 11:11
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.