Le dioxyde de soufre autorisé temporairement contre le coléoptère des ruches

Auteur(s)
FranceSoir avec AFP
Publié le 19 août 2022 - 13:30
Image
Une reine (point blanc) parmi d'autres abeilles lors de la collecte de miel des ruches sur le toit du centre commercial Beaugrenelle à Paris, le 9 septembre 2014
Crédits
AFP/Archives - Eric Feferberg
Une reine (point blanc) parmi d'autres abeilles lors de la collecte de miel des ruches sur le toit du centre commercial Beaugrenelle à Paris, le 9 septembre 2014.
AFP/Archives - Eric Feferberg

Les insecticides contenant du dioxyde de soufre, une substance controversée, sont autorisés pour 180 jours pour tuer les colonies d'abeilles infestées par le coléoptère des ruches et lutter contre sa propagation, selon un arrêté publié vendredi au Journal officiel.

Le coléoptère des ruches, ou Aethina tumida de son nom scientifique, est un insecte dangereux pour les ruches car il se nourrit du couvain (les oeufs et les larves d'abeilles), du miel et du pain d'abeilles et détruit les cadres des ruches, indique le ministère de l'Agriculture sur son site.

"L'introduction en France de ce danger sanitaire de première catégorie aurait des conséquences sanitaires et économiques lourdes pour la filière apicole", précise le ministère.

Le coléoptère des ruches a été découvert en Europe en 2014 dans le sud de l'Italie et en juillet 2022 un foyer a été repéré à La Réunion.

L'apparition de ce petit insecte brun ou de ses larves dans une ruche doit obligatoirement être signalée à la Direction départementale en charge de la protection des populations ou à un vétérinaire.

Le dioxyde de soufre, de la famille des sulfites, est interdit depuis 2007 comme insecticide. Il est considéré comme un produit polluant et peut provoquer des irritations des muqueuses, de la peau et des voies respiratoires.

Il a néanmoins déjà été autorisé temporairement en 2013 contre les frelons asiatiques.

L'arrêté précise qu'une "zone de sécurité de 50 mètres autour de la zone de traitement" devra être établie avant de l'utiliser et l'accès à cette zone devra être limitée "aux personnes dont la mission l'exige".

Les personnes se trouvant à proximité devront être averties et "les fenêtres et portes des locaux se trouvant à moins de 50 m de la zone de traitement doivent demeurer clos jusqu'à la fin de l'opération".

À LIRE AUSSI

Image
rivière
Détergents, insecticides et médicaments polluent les rivières
Selon l’Institut national de l’environnement industriel et des risques (Ineris), qui publie deux études menées conjointement avec l'Office français de la biodiversité ...
26 octobre 2021 - 17:48
Société
Image
action écologie
L’association Action Ecologie demande la démission de la ministre de l’Écologie Barbara Pompili
Dans un communiqué en date du 23 décembre, l'association Action Écologie, qui entend rassembler les Français de tous horizons autour de la protection de l’environnemen...
27 décembre 2021 - 13:25
Politique
Image
Une trentaine d'organisations agricoles s'engagent à travailler sur la question des produits phytosa
Des pertes dans les cultures bio, contaminées par de l’herbicide
Du prosulfocarbe retrouvé dans les cultures bio, avec des quantités dépassant jusqu’à 100 fois la limite maximale. Cet herbicide utilisé couramment est très volatil. I...
18 juin 2021 - 20:10
Société

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.