Le revenu réel des Français chute de 1,9% au premier trimestre, une des plus fortes baisses de l'OCDE

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 09 août 2022 - 12:40
Image
Inflation
Crédits
Pixabay
Les Français sont ceux qui ont le plus pâti de la baisse de leur revenu réel au sein de l'OCDE au cours du premier trimestre 2022.
Pixabay

L’érosion du pouvoir d’achat des Français se poursuit. Selon l'étude Croissance et bien-être économique réalisée par Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), le revenu réel de l’ensemble des ménages a diminué de 1,1% au cours du premier trimestre 2022 et la France, alors que l’inflation est moins élevée que dans les autres pays de la zone euro, est parmi les pays les plus impactés, avec une chute chiffrée à 1,9%. Nouveau camouflet pour le gouvernement d’Emmanuel Macron.

La baisse du revenu réel des ménages, c'est-à-dire duquel est retranchée l'inflation, est estimée à 1,1% sur cette période, une tendance qui trouve sa cause première dans l’inflation dont la France et le reste du monde paient les frais depuis ces derniers mois.

Le choc inflationniste, coup de marteau sur le pouvoir d’achat

Comme l’explique l’OCDE dans son rapport, « parmi les économies du G7, l’impact de l’inflation sur les ménages au premier trimestre 2022 a été particulièrement visible en France, où le revenu réel des ménages par tête a chuté de 1,9% et en Allemagne, où il a chuté de 1,7%. Ailleurs en Europe, la forte inflation qui a touché les ménages a également contribué aux fortes chutes du revenu réel des ménages par tête en Autriche (moins 5,5%) et en Espagne (moins 4,1%). »

Cela étant, la France est l’un des pays d’Europe la moins affectée par la hausse des prix à la consommation si on se base sur la mesure du taux d’inflation calculée par l’Insee en avril (4,8%) ou par Eurostat selon l’indice harmonisé des prix (5,4%). L’Hexagone a donc le taux le moins élevé en comparaison des 19 autres pays qui composent la zone euro comme l’Allemagne (7,8%), l’Espagne (8,3%), les Pays-Bas (11,2%) ou encore l’Estonie (19%).

La faute à la baisse des revenus nominaux ?

Comment expliquer ce résultat ? Selon l’OCDE, il convient également de tenir compte de l’évolution des revenus nominaux (avant de retrancher l’inflation). « Au T1 -2022 (premier trimestre 2022, ndlr), le revenu réel nominal des ménages en France n'a augmenté que de 0,1 %, ce qui est inférieur à la majorité des pays d'Europe », explique l’organisation à BFM TV.

A contrario, en Allemagne, le revenu nominal a grimpé de 1% tandis que le revenu réel des ménages a chuté de 1,80%. Aux Pays-Bas, cet indicateur a augmenté de 5,1% sur le premier trimestre et baissé de 0,5% après avoir retranché l'inflation. De ces chiffres, il est donc possible d’en déduire que l’inflation, plus forte qu’en France, est la cause première de la baisse du revenu réel.

Par contraste, au sein des pays du G7, le Canada a enregistré la plus haute croissance du revenu réel des ménages par tête au premier trimestre de cette année (une augmentation de 1,5%). Une hausse qui s’explique principalement par la croissance de la rémunération des salariés, qui a augmenté de 3,8% en termes nominaux au premier trimestre 2022.

En France, sur cette même période, alors que le Produit intérieur brut s’est contracté de 0,2%, celui de l’économie canadienne a progressé de 3,1%, principalement grâce à une augmentation de l’investissement des entreprises et de la consommation des ménages qui ont favorisé l’augmentation de la rémunération.

Article modifié le 9 août à 14h30

À LIRE AUSSI

Image
Phiilippe Murer, sur le plateau de FranceSoir le 14 avril 2022
"Le bilan économique de Macron est maquillé comme une voiture volée" Philippe Murer
Quel est le bilan économique du quinquennat Macron ? Pour en parler, nous avons reçu sur notre plateau Philippe Murer, économiste qui se présente comme un gaulliste et...
17 avril 2022 - 20:01
Vidéos
Image
Les consignes énergétiques ont été adressées aux Européens, et aux Français.
Gaz russe: l'Europe prépare les esprits à une "économie de guerre"
Winter is coming. Après deux ans de restrictions sanitaires, les Européens vont devoir composer avec d'autres mesures strictes, cette fois-ci liées à l’énergie. Le mer...
21 juillet 2022 - 18:05
Politique
Image
La vague se précise...
L’hyper-endettement comme héritage
CHRONIQUE — Parler d’argent, c’est vulgaire. C’est sans doute pour cela qu’au cours de cette campagne, il aura très peu été question de l’hyper-endettement public. Le ...
06 avril 2022 - 21:11
Société

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.