La préfecture de Paris en quête de logements pour ses policiers

Auteur(s)
S. Jouan
Publié le 11 avril 2024 - 15:10
Image
Police
Crédits
AFP
« Vous êtes propriétaires d'un logement en Ile-de-France et vous souhaitez louer votre bien ? Avec la @prefpolice louez votre bien à nos fonctionnaires, en toute tranquillité. »
AFP

C’est par un appel surprenant qu'est passée la préfecture de police de Paris. Mardi 9 avril, celle-ci publiait sur son compte X, telle une bouteille à la mer, une demande à l’attention des propriétaires privés franciliens pour aider au logement des policiers.  

La crise du logement touche tout le monde, même l’Etat. Avec des listes d’attentes de plusieurs mois, les logements de fonction ont, eux aussi, la vie dure. Quand bien même cette demande intervient quelques mois seulement avant le début des Jeux olympiques, la préfecture assure que toute ressemblance avec les difficultés de cet événement serait purement fortuite. 

« Vous êtes propriétaires d'un logement en Ile-de-France et vous souhaitez louer votre bien ? Avec la @prefpolice louez votre bien à nos fonctionnaires, en toute tranquillité. » 

Avec une offre composée de logements sociaux, des campagnes d’information sont cependant effectuées afin de pallier les besoins réels des policiers. Le bureau du logement, dépendant du ministère des Armées, se voit contraint de faire appel aux propriétaires privés. La préfecture a cependant quelques conditions. Dans un premier temps, il s’agirait d’appartements « avec des baux d'habitation classique et non de quelques mois ». Selon le formulaire d’inscription, consulté par franceinfo, il s’agit de baux « d’une durée de un an - pour un logement meublé - ou trois ans - pour un logement vide - conformément à la loi du 6 Juillet 1989. » En retour, la préfecture de Paris s’engage à quelques avantages pour le propriétaire. C’est tout d’abord la préfecture qui se porte garante des logements. Ainsi, ils ont la sécurité du paiement des loyers. De plus, il n’y a dans la transaction aucuns frais de dossier pour le propriétaire francilien. En retour, « un effort sur le montant du loyer » est demandé. 

Avec quelque 7 millions de visiteurs attendus pour assister aux compétitions olympiques, les accès aux logements se réduisent dans la capitale. Afin d'assurer le bon fonctionnement de l’événement, la sécurité des spectateurs est un point important, qui plus est avec les différents scandales traversant les grands moments sportifs en France. Pour ce faire, 30 000 membres des forces de l'ordre sont attendus. Plus de 17 000 agents d'entreprises privées seront portés en renfort, témoignant de la faiblesse des services publics, ainsi que 15 000 militaires selon les informations d’Actu Paris. La quantité d'agents justifie une demande gérée à la dernière minute venant de la préfecture et réclamant en prime des loyers raisonnables. Espérons que des mesures soient prises quant à la vétusté des logements, les propriétaires pouvant reléguer les biens subissant des difficultés de normes, ne leur permettant pas de profiter de la lucrativité du marché privé. 

À LIRE AUSSI

Image
Paris
Retour de bâton pour l’hôtellerie  : l’effet JO s’estompe
Tandis que les prix baissent en raison des réservations stagnantes, les professionnels de l'hôtellerie s’inquiètent des mois de juin et juillet où la clientèle habitue...
10 avril 2024 - 18:00
Société
Image
liberté
Restrictions des libertés individuelles et numériques : le gouvernement met les bouchées doubles
Se dirige-t-on en France, et dans l’indifférence générale, vers un régime autoritaire ? Si l’on assiste depuis 2015 à une boulimie législative sur tout ce qui a trait ...
11 avril 2024 - 10:42
Politique
Image
manif 1er mai
Le droit de grève mis en pause pour les JO ? le Sénat vote pour
Mardi 9 avril, le Sénat examinait une proposition de loi pour limiter les grèves des transports pendant certaines périodes à définir. Le débat tombe à point nommé troi...
10 avril 2024 - 12:29
Politique

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Obama
Barack Obama, un continuum Soros/WEF teinté d’un paradoxe Kissinger/Nobel
PORTRAIT CRACHE - Barack Obama est ce personnage contradictoire, ambiguë, voire bicéphale, prêcheur de justice sociale financé par des Soros, Buffet et Goldman Sachs, ...
25 mai 2024 - 12:00
Politique
26/05 à 11:11
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.