Après Amazon, Facebook utilise l'intelligence artificielle pour licencier

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 05 septembre 2022 - 11:45
Image
Meta
Crédits
Unsplash
Meta se voit donc dans l’obligation de procéder à des licenciements en suivant l'exemple d’autres entreprises de la tech
Unsplash

Progressivement, des intelligences artificielles remplacent les humains pour les tâches les plus répétitives, les moins épanouissantes. La sélection des employés à licencier est un bon exemple d’une de ces tâches ingrates. Chez certains géants du numérique, c’est donc un algorithme qui choisit qui va être viré. C’est le cas chez Amazon, et maintenant Meta, qui vient d’annoncer des mesures pour contrer la crise, ainsi qu’un algorithme chargé de licencier des employés.

Des licenciements suite au ralentissement du rythme des embauches

Alors que la période du Covid-19 était plutôt favorable aux GAFAM, le retour à la normale a marqué négativement les géants du numérique et leurs valeurs en bourse. Meta a fait une annonce à ses employés en mai dernier en avertissant des "moments graves" que l’entreprise est en train de traverser, annonçant à ses employés qu'un ralentissement se préparait. En mai, la société, a gelé l'embauche dans un certain nombre d'équipes, y compris des équipes travaillant sur des produits d'achat et de tchat vidéo. Google a fait une annonce semblable en juillet dernier. Pour Meta, la situation est plus incertaine, car l'action de la société s'est effondrée au cours des cinq derniers mois, en raison des inquiétudes des investisseurs liées au ralentissement de la croissance de l’entreprise et aux coûteux investissements dans le métaverse, qui pourraient mettre des années à porter leurs fruits. Meta se voit donc dans l’obligation de procéder à des licenciements en suivant l'exemple d’autres entreprises de la tech telles que Twitter, Netflix ou GameStop, tout en s’inspirant d’Amazon pour réaliser ces licenciements à l’aide d’une intelligence artificielle.

Après Amazon, l’entreprise de Mark Zuckerberg passe à l’automatisation des licenciements

L’année dernière, Bloomberg avait révélé comment une application était capable de licencier les livreurs Amazon qui, gérés de façon automatisée, étaient notés en permanence selon leurs performances. Lorsque des livreurs sont mal notés, ils ne peuvent plus avoir accès à leur compte livreur et ils se voient automatiquement licenciés avec une communication officielle par email. Dans le cas d’Amazon, cette plateforme de gestion appelée Flex, qui permet “d’uberiser” le travail des livreurs, cette démarche est permanente. Chez Meta, le recours à l'intelligence artificielle est ponctuel, et permet de sélectionner les employés qui font partie du plan de réduction d’effectif, qui a été mis en place en août 2022. Les salariés visés semblent être uniquement les équipes d’Accenture travaillant sur la médiation et la monétisation d’audience, dans les bureaux de Facebook à Austin. 

60 personnes”choisis par hasard” par l'algorithme de licenciement

Comme le rapporte The Daily Mail, 60 salariés travaillant pour Facebook via l’entreprise de conseil Accenture ont été licenciés par visioconférence sur Zoom. Les représentants d'Accenture présents pendant l'appel auraient dit aux travailleurs qu'un algorithme avait aidé à choisir le groupe de personnes licenciées. Lors des réunions, personne n'était visible. "Je suppose que c'étaient les RH, mais personne ne le sait avec certitude", a déclaré à Business Insider un témoin. Cependant, Meta nie cette procédure : "Le rapport d'Insider est inexact, veuillez contacter Accenture pour un commentaire officiel”, a déclaré le géant du numérique au média Entrepreneur. Accenture a déclaré qu’un tel algorithme n’avait pas été utilisé : "Nous n'utilisons pas d'algorithmes pour sélectionner des personnes au hasard". "Nous avons également précisé que toutes les personnes seront invitées à postuler pour d'autres postes ouverts et qu'elles disposent de 45 jours pour le faire", a ajouté Accenture à Entrepreneur.

À LIRE AUSSI

Image
Avatar Mark Zuckerberg Horizon Worlds Meta
Horizon Worlds en France: Mark Zuckerberg déçoit son public
Le 16 août dernier, au moyen d'un selfie virtuel "basique" et peu artistique pris devant la Tour Eiffel et la Sagrada Familia, Mark Zuckerberg a annoncé le lancement d...
26 août 2022 - 11:25
Culture
Image
Robert Kennedy
Critique du vaccin anti-Covid, l'association de Robert Kennedy Jr. censurée par Facebook et Instagram
La censure se poursuit. La maison mère de Facebook et Instagram, Meta, a supprimé le 18 août de ces deux plateformes les comptes de l'influente organisation américaine...
20 août 2022 - 10:00
Politique
Image
Téléphone Facebook Meta Mark Zuckerberg
Facebook: vers un allègement de la politique anti "fake news" sur le Covid?
Dans un communiqué officiel paru le 26 juillet dernier, Meta (anciennement Facebook) remet en question sa politique relative aux "fausses informations" liées au Covid-...
28 juillet 2022 - 11:20
Politique

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.