Aux Jeux Olympiques de Pékin, risque de piratage de données sous couvert de sécurité sanitaire

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 07 février 2022 - 15:52
Image
Skieur chinois Jeux Olympiques Pékin 2022
Crédits
AFP
Le FBI recommande aux athlètes olympiques de ne pas s'équiper de leurs smartphones habituels et d'emmener plutôt des téléphones prépayés ou jetables pour éviter tout type de "cyberactivités malveillantes".
AFP

Les Jeux Olympiques d'hiver 2022 viennent de s’ouvrir ce vendredi 4 février à Pékin, et les alertes sur des excès de surveillance et de contrôle n’ont pas tardé à faire le tour des médias internationaux. Sous prétexte de préserver la sécurité et la santé des participants aux Jeux Olympiques, une série de mesures strictes et de contraintes sont imposées aux sportifs de haut niveau. Le FBI recommande aux athlètes olympiques de ne pas s'équiper de leurs smartphones habituels et d'emmener plutôt des téléphones prépayés ou jetables pour éviter tout type de "cyberactivités malveillantes".

Une application mobile dédiée, cheval de Troie de la Chine

Une application mobile est obligatoire pour tous les participants aux Jeux Olympiques de Pékin. Les athlètes, les accompagnateurs officiels et les médias, peuvent l’utiliser pour télécharger leurs plans de voyage, de transport, les détails de leur passeport et des informations sur leur santé telles que la température corporelle, les symptômes respiratoires et les traitements, tous les jours pendant les deux semaines précédant leur voyage. Selon un rapport​​ des chercheurs en cybersécurité du Citizen Lab de l'université de Toronto, cette application contient des failles de sécurité qui pourraient permettre à un pirate informatique de voler facilement des informations personnelles sensibles. L'application, appelée “My2022”, est à l'origine destinée à surveiller la santé des participants aux JO et à suivre les contacts en cas de tests positifs au Covid-19, permet aussi le partage d'informations, avec des outils de traduction, ce qui est potentiellement pratique pour les participants internationaux. Mais, à cause des failles de sécurité, n’importe qui peut accéder à un point d'accès Wi-Fi pour dérober le détail des conversations des utilisateurs de cette application. De son côté, le comité olympique de Pékin a déclaré dans un communiqué que le rapport du Citizen Lab "manquait de faits et de preuves", et que des mesures supplémentaires pour garantir la sécurité des informations seraient prises. L'organisateur des Jeux de Pékin a également déclaré que le Comité international olympique avait mené deux évaluations indépendantes de la cybersécurité de l'application et n'avait trouvé aucune faille majeure.

Les États-Unis, le Canada, les Pays-Bas et la Grande-Bretagne mettent en garde leurs citoyens contre la surveillance numérique à Pekin

Le FBI a exhorté tous les athlètes à garder leurs téléphones portables personnels chez eux, et à utiliser un téléphone temporaire pendant leur participation aux jeux. Ce conseil a aussi été partagé par les comités nationaux olympiques de certains pays occidentaux. Le FBI a ajouté qu'il était important que les participants aux jeux soient "vigilants et maintiennent de bonnes pratiques de gestion de leurs réseaux et environnements numériques". Les États-Unis suivent de près le risque de piratage des appareils personnels auxquels sont confrontés habituellement les responsables du contre-espionnage, ainsi que les membres des entreprises et des universités, qui se rendent en Chine. Le FBI a ouvert plus de 2 000 enquêtes de contre-espionnage sur les efforts présumés de Pékin pour voler des informations technologiques américaines, selon le directeur du FBI, Chris Wray.

La Chine est à la pointe des technologies de surveillance

Ces craintes de cyberespionnage viennent s’ajouter aux révélations sur les nouvelles technologies de surveillance chinoises. La BBC a dévoilé en décembre dernier une nouvelle technologie permettant la surveillance personnalisée de groupes ciblés par l’État, comme les journalistes. La Chine a mis en place un état permanent de techno-surveillance avancé à l'intérieur de ses frontières, couvert de caméras, de reconnaissance faciale et d'autres technologies de pointe.

À LIRE AUSSI

Image
Skieur chinois Jeux Olympiques Pékin 2022
La Chine prévoit de créer mille stations de ski avec de la neige artificielle d'ici à 2030
Le gouvernement chinois souhaite que ses compatriotes s’adonnent au plaisir des sports d’hiver ! L’élément déclencheur de ce projet a été l’attribution des Jeux Olympi...
04 février 2022 - 14:22
Société
Image
Passeport social Chine
La Chine étend son crédit social à l'international
Officiellement annoncé en 2014, le système de crédit social chinois fonctionne de mieux en mieux, et de plus en plus. En posant des caméras partout, en développant tou...
07 mai 2021 - 16:25
Politique
Image
chine
Surveillance ciblée en Chine pour mieux contrôler journalistes et étudiants
Alors que la population ouïghoure en Chine  est déjà ciblée par des expérimentations avec des algorithmes de reconnaissance d'émotions, la reconnaissance  faciale est ...
07 décembre 2021 - 16:14
Politique

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.