Elections européennes : La candidate qui ne savait faire sans retouches photo

Auteur(s)
S. Jouan
Publié le 19 avril 2024 - 16:44
Image
affiche de campagne
Crédits
Affiche de campagne
L'affiche de campagne de Juliette de Causans
Affiche de campagne

À l’ère des petits complexes face aux réseaux sociaux, une élue écologiste crée la polémique en retouchant son affiche de campagne pour les européennes. La politicienne Juliette de Causans annonce sa candidature sur la liste Ecologie au Centre pour les européennes, mais avant tout c’est sa photographie qui provoque l'émoi.  

En comparant avec les photos LinkedIn ou celles présentes dans la presse, les internautes réalisent la supercherie du budget retouche appliqué sur son image de campagne. Cependant, Juliette de Causans assume et présente même un argument rodé pour expliquer son geste.  

Selon elle, il s’agit de sensibiliser à la place de l’IA dans notre société tout en faisant parler d’elle. Provoquer le buzz ainsi, tandis que sa liste est encore relativement méconnue du public, permettrait de gagner en popularité auprès du public.  

L’argumentaire peine pourtant à convaincre, les internautes ayant noté que des retouches similaires avaient été appliquées sur sa photo de campagne l’an passé. L’élue avait alors nié tout recours à un logiciel de retouche, affirmant qu’elle avait « juste choisi une meilleure photo d'elle ». 

Parmi les critiques des internautes, la marque de la défiance est mise en avant.  « Quelle crédibilité apporter à une personne dont le premier acte consiste à tromper sur ce qu'elle est ? » 

Des modifications auraient aussi été faites au niveau de sa poitrine, ce qui ne manque pas d’indigner ou de moquer. Accordons le bénéfice du doute, peut-être était-ce une façon de critiquer la place que l’on accorde à la femme dans la société, avec sa constante hypersexualisation.  

Certains prennent le parti de reprendre la photo pour la faire apparaître nue, ce qui exaspère l’écologiste. « Il n’y a que moi qui aie le droit de faire réaliser des modifications de mes photos ». Une position qui accueille à nouveau les critiques, un internaute ajoutant que « porter plainte en reprochant d'avoir retouché une image modifiée par l'IA, fallait oser (mais les cons ça ose tout). » Ou encore un conseil « La prochaine fois n’utilise pas une photo de toi retouchée, ça évitera qu’elle soit détournée. » 

Force est de constater que l’objectif premier de la visibilité de la liste au grand public est atteint. Cependant, la voici à double tranchant. Un enseignement que retiendra certainement Juliette de Causans lors de sa prochaine tentative.  

À LIRE AUSSI

Image
Séjourné
Accord franco-ukrainien  : Macron, Attal et Séjourné ont-ils sciemment violé la Constitution et désinformé le Parlement  ? Un accord contesté jusque devant les Nations Unies à raison
Le 16 février 2024, Emmanuel Macron et Volodimir Zelenski signaient en grande pompe un accord de coopération en matière de sécurité entre les deux pays, comme il se fa...
17 avril 2024 - 13:00
Politique
Image
Castex
Jean Castex, espèce de “couteau suisse” déconfiné, dont l'accent a pu prêter à la bonhomie
PORTRAIT CRACHE - Longtemps dans l’ombre, à l’Elysée et à Matignon, Jean Castex est apparu comme tout droit venu de son Gers natal, à la façon d’un diable sorti de sa ...
13 avril 2024 - 15:36
Politique
Image
Le ministre délégué chargé des Comptes publics Gabriel Attal à La Grande Motte dans l'Hérault le 25
Cannabis : les tests salivaires en pleine rue envisagés par le gouvernement
CANNABIS - Lors d’une réunion le soir du mardi 9 avril, le Premier Ministre, Gabriel Attal, aurait soumis l’idée d’autoriser les forces de l’ordre à pratiquer des test...
12 avril 2024 - 10:08
Politique

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Obama
Barack Obama, un continuum Soros/WEF teinté d’un paradoxe Kissinger/Nobel
PORTRAIT CRACHE - Barack Obama est ce personnage contradictoire, ambiguë, voire bicéphale, prêcheur de justice sociale financé par des Soros, Buffet et Goldman Sachs, ...
25 mai 2024 - 12:00
Politique
26/05 à 11:11
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.