Cannabis : les tests salivaires en pleine rue envisagés par le gouvernement

Auteur(s)
France-Soir
Publié le 12 avril 2024 - 10:08
Image
Le ministre délégué chargé des Comptes publics Gabriel Attal à La Grande Motte dans l'Hérault le 25
Crédits
AFP/Archives - Pascal GUYOT
Cannabis : Gabriel Attal favorable aux tests salivaires sur les piétons
AFP/Archives - Pascal GUYOT

CANNABIS - Lors d’une réunion le soir du mardi 9 avril, le Premier Ministre, Gabriel Attal, aurait soumis l’idée d’autoriser les forces de l’ordre à pratiquer des tests salivaires en pleine rue. En écho avec l’actualité allemande, la France envisage quant à elle de lutter par un vieux travers : des normes supplémentaires.  

Afin de détecter les fumeurs de cannabis, la réunion de mardi soir débouche sur la possibilité pour les policiers et gendarmes de pratiquer des tests salivaires, avec l’appui de Gabriel Attal. Le dîner parlementaire à Matignon a permis d’évoquer quelques sujets brûlants de l’actualité, comme le besoin d’une prise de position sur la question épineuse du cannabis. La proposition aurait alors fait « l’effet d’une bombe » selon une des participantes, qui ne serait pas la seule à faire remonter sa surprise.  

À ce jour, les tests salivaires sont permis lors des contrôles routiers, mais ne sont pas mis en œuvre pour le contrôle des passants en pleine rue. Un point d’absence législative que souhaite corriger le gouvernement Attal. Gérald Darmanin avait été le premier à évoquer cette possibilité lors d’un déplacement le 21 mars dernier, envisageant « de généraliser la possibilité, sous l'autorité du procureur de la République, de faire des tests salivaires pour tout le monde sur la voie publique par des policiers et des gendarmes».  

Cependant les voix s’élèvent même au sein du parti, questionnant notamment l’effet d’annonce que peut avoir un tel propos. En effet, rien n’est garanti quant à l’application légale d’une telle mesure. RMC a alors contacté des magistrats pour connaître l’applicabilité d’une telle mesure. La question se pose véritablement, d’autant que les tests comportent de toute façon quelques limites. Ils peuvent par exemple être positif au CBD, tandis que celui-ci est bien légal en France. Une magistrate ne cache pas son exaspération à cette « idée complètement loufoque ». Certains députés restent cependant lucides face à cette question qu’ils mentionnent comme « touchy ». Reste à savoir si cela figure comme un argument suffisant pour La République en Marche. La visite de Gabriel Attal au Canada pourra peut-être l’éclairer à ce sujet, le pays ayant quant à lui préféré légaliser la consommation.  

À LIRE AUSSI

Image
Munitions
Macron met le feu aux poudres : l’économie de guerre au programme à Bergerac
Le Président Emmanuel Macron est en déplacement ce jour, jeudi 11 avril, pour poser la première pierre d’une usine de poudre pour obus à Bergerac (Dordogne). « L’écono...
11 avril 2024 - 14:42
Politique
Image
liberté
Restrictions des libertés individuelles et numériques : le gouvernement met les bouchées doubles
Se dirige-t-on en France, et dans l’indifférence générale, vers un régime autoritaire ? Si l’on assiste depuis 2015 à une boulimie législative sur tout ce qui a trait ...
11 avril 2024 - 10:42
Politique
Image
manif 1er mai
Le droit de grève mis en pause pour les JO ? le Sénat vote pour
Mardi 9 avril, le Sénat examinait une proposition de loi pour limiter les grèves des transports pendant certaines périodes à définir. Le débat tombe à point nommé troi...
10 avril 2024 - 12:29
Politique

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Obama
Barack Obama, un continuum Soros/WEF teinté d’un paradoxe Kissinger/Nobel
PORTRAIT CRACHE - Barack Obama est ce personnage contradictoire, ambiguë, voire bicéphale, prêcheur de justice sociale financé par des Soros, Buffet et Goldman Sachs, ...
25 mai 2024 - 12:00
Politique
26/05 à 11:11
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.