Suite au décès de son frère du Covid, Pascale Muller appelle ceux qui n’ont pas bénéficié de traitements adaptés à se joindre à la plainte contre Patrick Bouet

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 27 novembre 2022 - 16:15
Image
Pascale Muller (FranceSoir)
Crédits
FS
Pascale Muller.
FS

Pascale Muller a perdu son frère Pierre en novembre 2020. Souffrant du Covid-19, son médecin ne lui a pas prescrit les traitements précoces appropriés pour soigner le Covid-19. Pourtant, comme elle l'explique dans ce "Debriefing", le médecin de son frère connaissait la bithérapie de l'IHU à base d'hydroxychloroquine et d'azithromycine, qu'il aurait pu donner à son patient. Cependant, une circulaire interdisant la molécule pour soigner les patients souffrant du Covid-19 venait de paraître et ce dernier a choisi de respecter le texte de loi...

Le récit poignant de Pascale Muller à propos de la maladie Covid de son frère met en exergue une accumulation de négligences. À l'absence de prescription et de suivi se sont succédé de mauvais choix thérapeutiques, puisque le médecin a donné à son patient des molécules inefficaces et dangereuses dans le cadre du traitement du Covid-19. Par ailleurs, à plusieurs reprises, il aurait négligé les signes qui montraient une aggravation de l'état de santé de Pierre et tardé à faire hospitaliser son patient, qui se trouvait en hypoxie.

Hospitalisé tardivement, Pierre est mort des suites du Covid quelques jours après son hospitalisation, emporté par un arrêt cardiaque et une embolie pulmonaire.

Le médecin a-t-il agi de la sorte par peur ? Pascale Muller le pense. Selon elle, le médecin a craint d'être sanctionné par le Conseil de l'ordre des médecins. Une peur qu'il aurait d'ailleurs confiée à Martine, la compagne de Pierre :

 "J'ai pensé à lui prescrire de l'hydroxuchloroquine, mais nous venons de recevoir une circulaire."

Après une période de solitude et de questionnements suite à la mort de son frère, Pascale Muller découvre la plainte collective pour délaissement déposée par Me Joseph contre le président du Conseil de l'ordre de l'époque Patrick Bouet. Elle décide de se joindre à cette action en justice. Au-delà de Patrick Bouet, Pascale Muller porte également plainte contre le médecin de son frère pour avoir prescrit un traitement inadapté, mais également pour mauvaise interprétation de signes cliniques ayant montré une aggravation de la maladie Covid.

En conclusion, elle salue le travail de Me Joseph, de l’association BonSens.org pour faire émerger la vérité (Xavier Azalbert directeur de FranceSoir, est aussi administrateur de cette association) et lance un appel pour que d’autres se joignent à la plainte contre Patrick Bouet comme partie civile mise en ligne sur le site Internet de BonSens.org.

À LIRE AUSSI

Image
Mark Butler
L'Australie ne recommandera pas une cinquième dose de vaccin anti-Covid
Les responsables de la santé publique en Australie ont annoncé le 15 novembre rejeter un troisième rappel de vaccination contre le coronavirus. Bien que soit observée...
18 novembre 2022 - 18:00
Société
Image
Le ministre allemand de la Santé, Karl Lauterbach
Allemagne : l’obligation vaccinale devrait être supprimée pour les soignants en 2023
Selon une information rapportée par le journal allemand Süddeutsche Zeitung le 22 novembre 2022, la vaccination obligatoire contre le Covid-19 pour le personnel médica...
22 novembre 2022 - 19:25
Société

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.