Plainte contre l'État pour mauvaise gestion de l'utilisation des pesticides

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 13 janvier 2022 - 17:05
Image
Un fermier répand des pesticides sur ses cultures le 15 juin 2015 à Bailleul
Crédits
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
Pour Justine Ripoll, la France ne se dirige pas vers une réduction de l’utilisation des pesticides.
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives

Cinq associations (Pollinis, Notre Affaire à Tous, ASPAS, Anper-Tos et Biodiversité sous nos pieds) ont attaqué l’État en justice ce lundi 10 janvier, pour dénoncer la gestion de la France quant à l’utilisation des pesticides.

La perte de la biodiversité comme preuve qu’une évaluation plus poussée des pesticides est indispensable

Le recours contre l'État déposé devant le tribunal administratif de Paris demande de revoir le processus d'homologation des pesticides, jugé insuffisant par les associations. La responsable de campagnes de "Notre affaire à tous", Justine Ripoll, a déclaré à France Info que "le processus de validation des pesticides contient énormément de failles, et ignore jusqu’à 99 % des études scientifiques" sur le glyphosate. Alors que l'utilisation massive des pesticides dans les pratiques agricoles françaises est en train de causer l'effondrement de la biodiversité, les évaluations de ces pesticides ne sont pas en mesure de freiner cette crise environnementale (pas de tests en conditions réelles, par exemple). La perte de biodiversité est massive selon les associations, qui citent, par exemple, le fait que trois quarts des pollinisateurs ont disparu.

La France a un rôle à jouer avec la présidence européenne

Pour Justine Ripoll, la France ne se dirige pas vers une réduction de l’utilisation des pesticides. La France a publié avec trois autres pays un rapport sur une évaluation de la réintroduction du glyphosate au niveau européen, ignorant les études scientifiques sur le sujet, les jugeant systématiquement négligentes, impertinentes ou incomplètes. Les décisions en matière de pesticides vont se prendre au niveau européen, le gouvernement français a un rôle à jouer avec la présidence européenne, rappelle la responsable de "Notre affaire à tous".

À LIRE AUSSI

Image
légumes
Les radis, la mâche et les germes de soja pourraient disparaître des rayons
Avec l’interdiction des emballages plastiques qui entre en vigueur le 1ᵉʳ janvier, certains industriels n’ont pas encore trouvé d’alternatives pour conserver au frais ...
29 décembre 2021 - 15:40
Société
Image
bateau pollution
Des nouvelles mesures pour combattre les morts prématurées liées à la pollution des bateaux
La bataille contre la pollution aux oxydes de soufre est une cause bien connue des villes méditerranéennes. Redoutés pour leurs effets nocifs sur la santé humaine (ils...
16 décembre 2021 - 15:45
Société
Image
Un éleveur devant une vache
Un éleveur déplace son troupeau loin de la ligne à haute-tension pour le sauver
Les éoliennes seraient-elles responsables de la mort des 110 vaches de Philippe Marchandier ? Cet éleveur du pays de Thiérache à Mazinghien est installé depuis 1990 da...
04 décembre 2021 - 11:25
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Obama
Barack Obama, un continuum Soros/WEF teinté d’un paradoxe Kissinger/Nobel
PORTRAIT CRACHE - Barack Obama est ce personnage contradictoire, ambiguë, voire bicéphale, prêcheur de justice sociale financé par des Soros, Buffet et Goldman Sachs, ...
25 mai 2024 - 12:00
Politique
26/05 à 11:11
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.