Environnement: des toilettes sèches en ville pour lutter contre le gaspillage de l’eau

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 08 septembre 2022 - 14:10
Image
wc
Crédits
Unsplash
Le concept devrait gagner en pertinence alors qu’on essaie de plus en plus d'économiser de l’eau
Unsplash

En période de sécheresse et d'économie d'eau, une question traverse l’esprit de nombreux citoyens : est-il normal de gaspiller autant d’eau pour alimenter la chasse d’eau de nos toilettes ? Une association bordelaise tente de faire évoluer les mentalités, et propose les toilettes sèches comme alternative.

Changer la façon d’aller aux toilettes

 La Fumainerie est une association bordelaise qui a travaillé plus de deux ans sur le concept des toilettes sèches en ville, chez 35 volontaires. Le contexte actuel semble maintenant propice à une ouverture de cette pratique à un plus large public, comme solution pour lutter contre le gaspillage d’eau. L’association se charge d’installer les toilettes sèches chez les habitants : une pour les excréments liquides, une autre pour le solide, ce qui permet de pouvoir ensuite les traiter comme compost séparément. Aucune mauvaise odeur supplémentaire n’est dégagée par rapport aux toilettes classiques, à part celle de la sciure de bois qui recouvre les excréments.

Pour Mathilde Le Cadre, de la Fumainerie, les seuls obstacles à sa généralisation sont psychologiques. Selon elle, le concept devrait au contraire gagner en pertinence alors qu’on essaie de plus en plus d'économiser de l’eau. En effet, à chaque fois que nous tirons la chasse d'eau, entre 4 à 10 litres d'eau potable se retrouvent dans les égouts, puis dans les stations d'épuration. La plupart du temps, cette eau mal épurée finit par polluer la nature avec des restes de composants chimiques présents dans nos excréments. Ainsi, la coordinatrice de l’association incite à réfléchir: "Avons-nous vraiment besoin de mettre de l'eau potable dans nos toilettes, tout ça pour ne pas voir qu'on a fait pipi et caca, comme tout le monde ?”

Les toilettes sèches pour plus d’autonomie 

Dans l’exemple d’une famille bretonne, qui ne paie plus aucune facture d’eau, grâce à l’eau de pluie traitée, la plus grande économie en eau vient en réalité de l’installation de toilettes sèches, ce qui lui permet d'économiser 50 litres d’eau par jour.

À LIRE AUSSI

Image
Photographie du 9 juillet 2021 du "data center" ou centre de données de Scaleway à Saint-Ouen-l'Aumône
Les "data centers" de Microsoft pompent l'eau des Pays-Bas
Alors que toute l’Europe fait face à une sécheresse inédite, les Pays-Bas sont soumis à des pénuries d’eau. Dans ce contexte, ils découvrent que les centres de stockag...
23 août 2022 - 16:35
Société
Image
Sol craquelé par la sécheresse dans le vignoble de Saint-Emilion, en Gironde, le 1er juin 2022
Sécheresse: les entreprises de l'eau appellent les usagers à "la sobriété"
Les entreprises de l'eau ont appelé lundi tous les usagers, agriculteurs, industriels, services publics... à "la sobriété" dans leurs consommations face à la sécheress...
13 juin 2022 - 15:41
Société
Image
Le canal de la Robine, dans lequel la station d'épuration de Narbonne rejette les eaux traitées, dans le sud de la France, le 18 août 2022
Réutiliser davantage les eaux usées, pour économiser l'eau potable
La sècheresse exceptionnelle de l'été 2022 a mis en évidence la vulnérabilité de l'approvisionnement en eau: la réutilisation des eaux souillées s'impose comme une opt...
21 août 2022 - 05:35
Société

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.