Les boulangers-pâtissiers peinent à recruter : 21 000 postes sont à pourvoir

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 12 janvier 2022 - 13:43
Image
Boulangerie
Crédits
Pixabay
« Dans une boulangerie, s’il se forme bien, je vous garantis qu’il peut avoir tout ce qu’il veut ! »
Pixabay

La crise ne semble pas avoir profité au secteur de la boulangerie-pâtisserie. Début 2021, 9 000 postes étaient à pourvoir. Début 2022, ce chiffre est passé à 21 000. 10 000 pâtissiers et 8 000 boulangers sont attendus aux fourneaux, et 3 000 vendeurs le sont pour tenir les petites boulangeries artisanales de France, répertoriées au sein de la Confédération Nationale de la Boulangerie-Pâtisserie Française (CNBPF).

Les apprentis se découragent trop vite

Le secteur attire chaque année 24 000 apprentis, mais la difficulté du métier en rebutent beaucoup. « On perd 25 % d’apprentis la première année. Il y a un passage difficile, mais dès qu’ils montent en compétences, ils savent qu’ils ont un métier entre les mains », affirme Dominique Anract, président de la CNBPF, au micro de BFMTV.

Autre contrainte : le salaire. Comme dans bien d'autres secteurs, ce n'est pas avec le SMIC que l'on fait rêver un jeune, bien que la paie puisse grimper avec le nombre d'années.

Lire aussi : « SansBac » : un projet pour montrer que « ce n’est pas parce qu’on n’a pas le bac qu’on est incapable »

Mais l'artisanat, s'il ne paye pas toujours bien, se fait avec les mains ! C'est sur ce point que la Confédération insiste, en comparant le travail d'artisan à celui des chaînes en expansion telles que Marie Blachère. Si ces dernières font de l'ombre aux petites boulangeries de France, elles n'ont pas la fierté de pouvoir afficher le titre « Boulanger de France », qui est justement conféré par la CNBPF. En somme, la Confédération vise à redorer « la tradition, l’innovation et la qualité », qui sont selon elle « des valeurs plébiscitées par les consommateurs ».

Dominique Anract insiste sur le côté rêveur et ambitions pour attirer les jeunes : « Dans une boulangerie, s’il se forme bien, je vous garantis qu’il peut avoir tout ce qu’il veut ! » Il va même plus loin, en assurant que l'assiduité dans la formation, qui peut, par exemple, mener au titre de Meilleur Ouvrier de France (MOF), « c'est le meilleur passeport pour l'étranger. C'est une carrière assurée ! »

À LIRE AUSSI

Image
La production et le recyclage de nos smartphone engendre toujours plus de pollution
Le recyclage, un secteur en croissance qui peine à recruter
Certains secteurs, pourtant considérés comme des secteurs d’avenir, sont eux aussi touchés par le phénomène de la “grande démission” dû à la remise en cause du modèle ...
03 janvier 2022 - 16:50
Société
Image
Le télétravail des habitudes à prendre
Recrutement alternatif et incitations économiques pour lutter contre la "grande démission"
L'année 2021 a été marquée par une transformation globale du marché de l’emploi et une tendance à la démission des employés. La France a suivi cette tendance mondiale ...
29 décembre 2021 - 11:23
Société
Image
Résultat du bac
« SansBac » : un projet pour montrer que « ce n’est pas parce qu’on n’a pas le bac qu’on est incapable »
Omar Sy, Louane, Jean-Paul Gaultier, Guillaume Canet, Fabrice Luchini, Jenifer, pour n’en citer que quelques-uns, ont tous un point en commun : ils n’ont pas le bac. P...
20 décembre 2021 - 16:00
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
sarko
Nicolas Sarkozy, lapin bling-bling mariné dans des affaires en tous genres
PORTRAIT CRACHE - Que dire de Sarko, tant cet homme a défrayé la chronique, de procès-verbaux en registres de tribunaux ... ? Tout ou rien ... Cet ancien président, mi...
21 juillet 2024 - 10:13
Politique
19/07 à 17:30
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.