Des élus socialistes s'opposent au versement du RSA aux salariés suspendus, la Toile s'enflamme

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 02 novembre 2021 - 13:06
Image
Passe sanitaire
Crédits
AFP
Selon les élus socialistes, c'est à l'Etat d'assumer le coût de sa politique, par aux départements.
AFP

L'affaire a suscité de vives réactions. Vendredi 29 octobre, les présidents socialistes de quinze départements ont écrit à Jean Castex pour s'opposer à ce que les dizaines de milliers de salariés suspendus pour absence de passe sanitaire soient éligibles au RSA (lequel relève de la compétence départementale). Selon eux, c'est à l'État d'assumer ses choix et de payer. D'autre part, ils considèrent que cela revient à transformer le RSA, "dispositif de solidarité destiné aux personnes dans l'impossibilité d'avoir des revenus d'activité, en allocation chômage ou en exutoire de la politique sanitaire nationale".

Autre objection : "Le RSA est une allocation, mais qui induit aussi des mesures d'accompagnement et d'insertion à l'emploi, à travers le contrat d'engagement signé entre l'allocataire et le département. Comment envisager un contrat d'accompagnement pour une personne qui – par définition – ne va pas être employable ?", s'interroge le président de la Gironde, Jean-Luc Gleyze, dans Libération.

À la place, les élus socialistes plaident pour l'instauration d'une "allocation chômage temporaire", financée "via les cotisations sociales, ou bien la solidarité nationale". D'autant que "l'assurance-chômage garantit aux salariés leurs revenus, avec environ 70 % de leur dernier salaire, soit bien plus que le RSA pour un temps complet", remarque dans Le Parisien le président de Seine-Saint-Denis, Stéphane Troussel.

Joint par France Info, le ministère des Solidarités et de la Santé a de son côté estimé qu'il était normal que ce versement ait lieu, car "c'est seulement le droit commun qui s'applique". Et d'ajouter : "Nous ne reviendrons pas sur ce principe de solidarité nationale" et précise que créer une exception au versement de ce revenu reviendrait à ouvrir la boîte de Pandore". Toutefois, le ministère n'exclut pas d'aider financièrement ces départements.

Voir aussi : RSA versé aux salariés non vaccinés suspendus: 15 départements protestent

Sur les réseaux sociaux, la sortie des élus socialistes a été fortement critiquée par des personnalités de tous bords politiques.

À LIRE AUSSI

Image
Une personne présente les brochures informant sur le RSA , quelques jours après son entrée en vigueur, le 4 juin 2009 à Paris
RSA versé aux salariés non vaccinés suspendus : 15 départements protestent
Les présidents socialistes de 15 départements ont écrit au Premier ministre pour protester contre le fait de rendre éligibles au RSA les salariés suspendus pour absenc...
31 octobre 2021 - 19:54
Politique
Image
Bouffée délirante
Le non-vacciné, cette espèce à abattre
CHRONIQUE - Un nouvel effet secondaire de la vaccination ? La hargne envers les personnes qui ont fait le choix de ne pas se faire injecter les vaccins "géniques" semb...
30 juin 2021 - 22:20
Société
Image
Pierre Gentillet, au Défi de la vérité
"Nous n’obéissons plus au droit parce qu’il est juste mais parce que nous avons peur de la sanction" Pierre Gentillet
Crise de l’État de droit, crise de la représentation : Pierre Gentillet a relevé le défi de la vérité ! Avocat, chargé d'enseignement en droit privé et libertés fondam...
29 octobre 2021 - 22:17
Vidéos

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Mélenchon
Jean-Luc Mélenchon, un désillusionné à la quête de sa VIe République
PORTRAIT CRACHE - De l'UNEF à la fondation de La France Insoumise, le chemin politique de Jean-Luc Mélenchon est un véritable tourbillon de dissidences, de réactions ...
18 mai 2024 - 16:30
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.