“Le Traité sur les pandémies de l’OMS instaurera un État mondial, policier, médical et scientifique”, Francis Boyle, professeur de droit

Auteur(s)
France-Soir
Publié le 23 février 2023 - 17:59
Image
Francis Boyle
Crédits
F. Froger / Z9, pour FranceSoir
Francis Boyle
F. Froger / Z9, pour FranceSoir

Francis Boyle est professeur de droit international à l’Université de l’Illinois. Il est auteur du “Biological Weapons Anti-Terrorism Act” de 1989, une loi américaine mettant en œuvre la Convention sur les armes biologiques de 1972. Dans ce nouveau “Debriefing”, Francis Boyle alerte contre les amendements du Règlement sanitaire international et contre le Traité sur les pandémies de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Des textes “contraignants au regard du droit international” qui violeraient la Convention de Vienne sur le droit des Traités. Pire encore, une fois adoptés, ils conféreraient à l’OMS “des pouvoirs dictatoriaux”.

Les dirigeants devraient alors “faire respecter et appliquer les deux textes au niveau national (...) Cela irait jusqu'aux soins primaires que vos médecins vous prodiguent et plus loin encore”, affirme-t-il. Si l’OMS obtient “ces pouvoirs dictatoriaux, elle pourra ordonner d'entreprendre de soi-disant mesures médicales qui vous tueront et ne vous guériront pas (...) Ils pourront, pendant une pandémie, ordonner des confinements, des masques ou encore plus de vaccins”, poursuit le Pr. Boyle.

Un scénario inacceptable pour ce juriste, puisque “nous ne pouvons pas faire confiance à l'OMS”. “C’est une organisation pourrie, corrompue et criminelle qui est dans la poche du Big Pharma, du CDC (Centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies, NDLR), de l'industrie de la guerre biologique et du gouvernement communiste chinois”. Francis Boyle explique à France-Soir que de tels textes, une fois en vigueur, instaureraient “un État mondial, policier, médical et scientifique” dont l’autorité “outrepassera celle des États et leurs constitutions”.

Ce professeur de droit fait un parallèle entre les vaccins expérimentaux contre les armes biologiques - contre lesquels il a milité dans les années 1980 - et les vaccins ARNm contre le coronavirus. “Le covid-19 est une arme de guerre biologique” au même titre, voire “plus dangereuse”, que l’anthrax et le botulisme. “Nous n'avions jamais eu auparavant aucun type de vaccin réussi contre un agent de guerre biologique… Excusez-moi, les deux que nous avions, étaient un désastre produisant des décès et des handicaps à la fois aux États-Unis et en Grande-Bretagne”, précise-t-il, en référence au Syndrome de la guerre du Golfe de 1990.

Ce professeur de droit a appelé, lors de cet entretien, à la mise en accusation de “toutes les personnes impliquées, non seulement dans le covid-19, mais aussi dans les vaccins, pour meurtre et conspiration de meurtre”.

 

À LIRE AUSSI

Image
Siège de l'OMS
Traité de l'OMS sur la prévention des pandémies : des chercheurs polonais sonnent l'alerte
Le 22 avril dernier, l’Association des médecins et chercheurs indépendants polonais s'est réunie à la Maison de la presse de Varsovie afin de mettre en garde la popula...
16 mai 2022 - 20:05
Société
Image
Children's Health Defense
Le traité de l’OMS sur les pandémies, un projet “liberticide et anti-démocratique“ décortiqué par l'Alliance internationale pour la justice et la démocratie
Le 28 mai, jour de clôture de la 75e Assemblée mondiale de la santé, grand-messe annuelle qui a rassemblé à partir du 22 mai les 194 États membres de l’Organisation ...
08 juin 2022 - 16:37
Politique
Image
Cucchi
“On assiste à une colonisation de l'appareil étatique par des influences extérieures et par des intérêts particuliers” Michel Cucchi
Michel Cucchi, docteur en médecine et cadre de la fonction publique hospitalière, est l’invité de ce nouvel “Entretien essentiel” dans lequel il vient nous présenter s...
19 décembre 2022 - 19:55
Vidéos

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Hollande
François Hollande, président belliqueux, mais adepte du scooter
Entre théories politiques floues, promesses électorales non tenues et un penchant pour l'action militaire “à mi-chemin", François Hollande aura été plus souvent à la t...
13 juillet 2024 - 12:16
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.