Certains hôpitaux refusent de greffer des patients non vaccinés. Entretien avec Sylviane Noël

Auteur(s)
Lauriane Bernard, France-Soir
Publié le 13 juillet 2023 - 16:15
Image
Sylviane Noël
Crédits
LB - France-Soir
Sylviane Noël est sénatrice LR, a questionné le gouvernement à propos du refus de greffe pour cause de non vaccination anti-Covid-19.
LB - France-Soir

DEBRIEFING - Le 4 juillet, la sénatrice Sylviane Noël a posé une question préoccupante au gouvernement. Plusieurs administrés lui ont indiqué qu’ils se voyaient refuser des greffes pour cause de non vaccination contre le Covid-19. L’agence de la biomédecine n’a pourtant pas émis cette contre-indication. Plusieurs hôpitaux placent les personnes non-vaccinées en contre-indication temporaire sur la liste nationale d’attente de transplantation d’organes. Cette situation peut représenter un danger mortel pour les patients en attente d’un don urgent.  


Le CHU de Dijon a "changé d’avis"  

Pour illustrer sa question, la sénatrice de Haute-Savoie (LR) a pris pour exemple le cas d‘une patiente du CHU de Dijon. L’avocate Diane Protat nous a confirmé qu’il existait des situations similaires ailleurs en France.  

En octobre 2022, une patiente non-vaccinée a porté plainte contre le CHU Dijon-Bourgogne. L’établissement de santé s’appuyait sur une recommandation de la Société francophone de transplantation pour l’exclure temporairement des listes. L’agence de la biomédecine, qui est l’autorité publique référente en matière de dons d’organes, n’a pourtant jamais érigé la vaccination comme un critère de recevabilité.  

En février 2023, le Centre hospitalier a finalement accepté l’opération, sous réserve que la patiente signe une décharge excluant toute responsabilité de l’hôpital en cas de complication. Le tribunal administratif a de son côté radié l’affaire, aucune jurisprudence n’a donc pu être établie.  

Les victimes de cette discrimination peuvent désormais se prévaloir de la réponse du gouvernement.  

Le gouvernement se range aux côtés de l’agence de la biomédecine 

La ministre Geneviève Darrieussecq confirme que l’agence de la biomédecine n’a jamais considéré comme un prérequis obligatoire l’obtention d’un schéma vaccinal complet pour l’accès à la greffe d’organes. Aucune personne ne peut donc, même temporairement, se voir refuser une greffe sur le motif de non-vaccination.  

Le gouvernement nie toutefois les agissements du CHU Dijon. En effet, une enquête menée dans le service ne constate pas « d’éléments probants en faveur d’une quelconque disparité d’accès à la greffe imputable à une potentielle gestion erratique de la liste d’attente ».  

À LIRE AUSSI

Image
gaeten rothdiener
Contrôle de l’obligation vaccinale chez les libéraux de santé : le Conseil d’État annule certaines mesures prises par Olivier Véran. Entretien avec Me Gaëtan Rothdiener
DEBRIEFING - Le 13 juin dernier, Me Gaëtan Rothdiener a obtenu l’annulation de certaines mesures prononcées par Olivier Véran lors de la crise sanitaire. Celles-ci con...
12 juillet 2023 - 16:30
Vidéos
Image
Nicolas Vidal
Censure sauvage de l'émission "Alerte Générale" animée par Nicolas Vidal : "Le pot de terre que sont les médias indépendants doit corroder le pot de fer des médias subventionnés"
DEBRIEFING - Nicolas Vidal est le fondateur de Putsch média. Il anime l’émission Alerte Générale, diffusée sur YouTube, en compagnie du journaliste Alexis Poulin (“le ...
11 juillet 2023 - 14:30
Vidéos
Image
Me Nancy Risacher
Une décision des Conseils de prud'hommes reconnait que les suspendus avaient le droit de refuser de se faire vacciner. Entretien avec Me Nancy Risacher
Le 3 mai dernier, le Conseil de prud'hommes de Nancy a ordonné la réintégration immédiate avec rappel des salaires d’une personne suspendue. Pour la première fois, une...
10 mai 2023 - 20:10
Vidéos

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Castex
Jean Castex, espèce de “couteau suisse” déconfiné, dont l'accent a pu prêter à la bonhomie
PORTRAIT CRACHE - Longtemps dans l’ombre, à l’Elysée et à Matignon, Jean Castex est apparu comme tout droit venu de son Gers natal, à la façon d’un diable sorti de sa ...
13 avril 2024 - 15:36
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.