Transports en commun : Huit millions d'euros récoltés par la compagnie "Le Train"

Auteur(s)
France-Soir, avec AFP
Publié le 03 juillet 2023 - 16:05
Image
TP Affaires et Economie
Crédits
F. Froger / Z9, pour FranceSoir
F. Froger / Z9, pour FranceSoir

DÉPÊCHE — La compagnie privée française "Le Train" a annoncé ce jour avoir récolté huit millions d'euros auprès de nouveaux partenaires. Avec cet argent, la société prévoit d'ouvrir des liaisons à grande vitesse dans l'ouest de la France en 2025.

Née en Charente en 2020, la compagnie veut "opérer un trafic grande vitesse intra et interrégional en commençant par le Grand Ouest" pour relier les métropoles de Bordeaux, Rennes, Nantes et Tours, les grandes agglomérations de Poitiers, Angoulême et Angers et les villes côtières de La Rochelle et Arcachon.

En janvier 2023, elle indiquait avoir passé commande pour dix trains à grande vitesse au constructeur ferroviaire espagnol Talgo, pour environ 300 millions d'euros, avec l'objectif de les lancer sur les rails en France en 2025.

Afin de contribuer au projet, ce sont quatre nouveaux acteurs qui ont fait leur apparition financière, après les banques Crédit Mutuel Arkéa et Crédit Agricole Charente-Périgord, premières à investir au capital en mai 2022. Les investisseurs en question sont Aquiti Gestion, une société qui finance des start-up et PME en Nouvelle-Aquitaine, Charente Périgord Expension, une filiale du Crédit Agricole ou encore NACO, un fonds d’investissement de la région Nouvelle-Aquitaine et d'entrepreneurs locaux.

"Cette levée de fonds permet de financer les systèmes d'information Le Train", notamment des systèmes de réservation, "et le lancement du plan de formation des équipes de bord, de conduite et des équipes commerciales", a salué la compagnie dans un communiqué.

Le Train a également annoncé le lancement d'un nouveau tour de table au second semestre 2023 afin de recruter et de démarrer les opérations de pré-exploitation.

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Castex
Jean Castex, espèce de “couteau suisse” déconfiné, dont l'accent a pu prêter à la bonhomie
PORTRAIT CRACHE - Longtemps dans l’ombre, à l’Elysée et à Matignon, Jean Castex est apparu comme tout droit venu de son Gers natal, à la façon d’un diable sorti de sa ...
13 avril 2024 - 15:36
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.