L’Agence européenne du médicament victime d’une cyberattaque visant les données sur le vaccin Pfizer/BioNTech

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 10 décembre 2020 - 10:52
Image
Les autorités sanitaires françaises ont recommandé de vacciner en priorité les résidents des Ehpad contre le Covid-19
Crédits
© JOEL SAGET / AFP/Archives
Les informations sur le vaccin Covid-19 de Pfizer/BioNTech cibles de la cyberattaque
© JOEL SAGET / AFP/Archives
L’attaque informatique a été révélée mercredi soir par le laboratoire américain, alors qu’elle concerne en réalité l’Agence européenne du médicament (EMA).
 
Quand a-t-elle eu lieu et pourquoi ? Les faits sont encore flous. Selon Pfizer, qui a donc dévoilé l’affaire, « des documents liés à la soumission réglementaire du candidat vaccin » ont été consultés.
 
Le laboratoire s’est toutefois empressé de préciser que 
 
« Ni le système de BioNTech ni celui de Pfizer n’ont été violés en lien avec cet incident et nous n’avons pas connaissance de données personnelles qui auraient été piratées »
 
Qui a pu mener une telle cyberattaque ? L’enquête ouverte « en étroite collaboration avec la police » pour reprendre les termes de l’EMA, permettra peut-être de le dire. Les hypothèses vont déjà bon train, du Kremlin (selon Londres) à des hackers chinois, vietnamiens ou nord-coréens.  
 
L’EMA, une agence clé 
 
Basée à Amsterdam, l’Agence européenne du médicament tient entre ses mains les autorisations de mise sur le marché des vaccins pour tous les pays membres du consortium (Covid-ETF, pour EMA Task Force) créé pour l’occasion.
 
L’EMA a d’ores et déjà reçu des demandes d’autorisation de la part de Pfizer/BioNTech et de Moderna, le 1er décembre. C’est cette agence qui étudie les données scientifiques produites avant de donner un avis et de transmettre à la commission européenne pour approbation. 
 
L’introduction des vaccins dans les pays membres requiert néanmoins un autre feu vert, celui des autorités de santé nationales, pour la France la Haute autorité de santé. 
 

À LIRE AUSSI

Image
Première vaccination Covid
Vaccin Pfizer-BioNTech J+1 : deux cas de réactions allergiques et un premier avertissement
Ce mercredi matin, les autorités sanitaires britanniques ont brandi un "carton jaune" : les personnes ayant des antécédents connus de réactions allergiques « significa...
09 décembre 2020 - 15:11
Société
Image
La guerre des vaccins
Interpol lance une alerte mondiale sur les vaccins, comme cibles du crime organisé
L’alerte sur les vaccins Covid-19 lancée la semaine dernière par Interpol est une notice orange, soit « une alerte concernant un événement, une personne, un objet ou u...
07 décembre 2020 - 13:28
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Castex
Jean Castex, espèce de “couteau suisse” déconfiné, dont l'accent a pu prêter à la bonhomie
PORTRAIT CRACHE - Longtemps dans l’ombre, à l’Elysée et à Matignon, Jean Castex est apparu comme tout droit venu de son Gers natal, à la façon d’un diable sorti de sa ...
13 avril 2024 - 15:36
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.