À Paris, un événement organisé pour soutenir "150 collectifs de soignants suspendus"

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 02 février 2022 - 19:33
Image
Conférence de presse soutien soignants suspendus
Crédits
DR
Micro en main, Sophie Tissier exprimait son soutien aux soignants suspendus.
DR

Ils sont suspendus depuis près de cinq mois. Ces soignants se sont rassemblés au sein de plusieurs collectifs afin d’alerter sur leurs conditions de vie, alors que leurs salaires sont bloqués. Hier, mardi 1er février, accompagnées par quelques artistes, l’Union citoyenne pour la liberté de Sophie Tissier et la députée européenne écologiste Michèle Rivasi se sont exprimées ensemble autour de soignants et pompiers suspendus depuis le 15 septembre, lors d'une conférence de presse à Paris.

Reportage :

Parmi les artistes, l’écrivain Didier van Cauwelaert, les comédiens Karine Dubernet, Bruno Gaccio et Annie Duperey, ou encore la réalisatrice Coline Serreau ont affiché leur soutien à la délégation « des 150 collectifs de soignants suspendus », selon les organisateurs. Les mouvements "Collectifs unis" et "UNISPACA" ont présenté leurs actions lors de cette conférence de presse.

Sur place, des cardiologues, infirmiers, aides-soignants, médecins, pompiers, témoignent avec émotion de la difficulté d’être à la fois sans revenu et sans capacité « d’aider les gens par [leur] travail ». Ils maintiennent qu’ils n’ont toujours pas confiance dans les injections anti-covid, observant de plus en plus de victimes d’effets secondaires. Par ailleurs, ils soulignent de façon quasi unanime que le virus est de moins en moins dangereux : « Je n’ai jamais vu un virus que l'on souhaite attraper pour reprendre le travail », ironise le Dr Patrice Pezet, cardiologue.

La conférence de presse en intégralité : 

À LIRE AUSSI

Image
Médecin desespéré
"Il y a eu une cassure" : comment vivent les soignants suspendus, quatre mois après ?
Suspendus depuis le 15 septembre dernier, des médecins, chirurgiens, infirmiers, aides-soignants et personnels des hôpitaux sont passés de la « guerre » à une drôle de...
30 janvier 2022 - 17:27
Société
Image
Jean-François B
Le SOS d'un sapeur-pompier en grève de la faim : "tout est en train de craquer"
15 septembre 2021 : un jour noir pour les professionnels de santé et de secours qui refusent de se soumettre à l'obligation vaccinale. Aujourd'hui, nombreux sont ceux ...
15 septembre 2021 - 20:10
Vidéos
Image
Mathilde Revolon, sage-femme interviewée dans l'émission Pause
"Quand on est soignant, on soigne tout le monde", Mathilde Revolon, sage-femme libérale
Sage-femme libérale iséroise, Mathilde Revelon est à l'origine d'une lettre ouverte aux parlementaires, envoyée au départ des débats sur le passe vaccinal. Dans cette ...
27 janvier 2022 - 22:03
Vidéos

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Mélenchon
Jean-Luc Mélenchon, un désillusionné à la quête de sa VIe République
PORTRAIT CRACHE - De l'UNEF à la fondation de La France Insoumise, le chemin politique de Jean-Luc Mélenchon est un véritable tourbillon de dissidences, de réactions ...
18 mai 2024 - 16:30
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.