Des rats dressés pourraient remplacer les chiens de recherche et de sauvetage

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 22 décembre 2021 - 13:50
Image
rescue rats
Crédits
Capture d'écran / APOPO.org
Les rats de sauvetage, héros d’une association contre les mines terrestres et la tuberculose
Capture d'écran / APOPO.org

En matière de sauvetage, les chiens sont mondialement reconnus comme des héros, à l’image du Saint-Bernard, courageux chien de montagne souvent représenté muni de son tonnelet d’alcool censé raviver les personnes secourues. Mais, pour les opérations de sauvetage, lors d’incendies, de tremblement de terre ou d’avalanches, les chiens pourraient bien perdre leur place au profit de… rats ! Des chercheurs entraînent des rongeurs munis de minuscules sacs à dos pour flairer les survivants, ou des mines antipersonnel. Ils sont très efficaces en raison de leur flair et de leur petite taille.

Les rats de sauvetage, héros d’une association contre les mines terrestres et la tuberculose

L’association belge APOPO, basée en Tanzanie APOPO, lutte contre les mines antipersonnel, est à l'origine de cette idée qui promet d’inspirer de nombreuses autres organisations. Pour remplacer le chien dans les opérations de détection, l’organisation fait appel à la variété précise du rat géant africain, aussi appelée la cricétome des savanes, un rongeur aussi appréciée pour sa chair par certaines populations africaines. Donna Kean, scientifique responsable de la recherche chez APOPO en Tanzanie, entraîne ces rats à sauver des vies depuis 20 ans. Grâce à cet entraînement, ils sont capables de détecter la tuberculose et de traquer les mines terrestres.

“Rescue rats” : pourquoi les rats au lieu des chiens ?

Selon Donna Kean, les rats ont un odorat comparable à celui des chiens et ils sont tout aussi faciles à dresser. Mais, leur principal avantage sur les chiens est qu’ils ne sont pas liés à un seul entraîneur, ce qui facilite le dressage. Leur taille est aussi plus pratique, car elle leur permet de s’introduire dans des zones de gravats et de débris denses, inaccessibles aux chiens. En outre, il s’agit d’une espèce locale, ce qui favorise le système socio-économique en Tanzanie.

Comment agissent ces rats sur le terrain ?

Les rats sont équipés d’une balle qui émet un signal, placée dans un petit sac à dos. Dès que le rat trouve sa cible, il active un signal et revient à son point de départ. Mais attention, tous les rats dressés ne sont pas efficaces. Il existe de nombreuses différences individuelles en fonction de la personnalité, des aptitudes et des capacités de chacun d’entre eux. Chiens et rats peuvent aussi être complémentaires dans des situations de danger. Les chiens peuvent être envoyés les premiers sur le terrain, suivis des rats, qui peuvent intervenir une fois que les équipes de recherche humaines et canines ont déjà travaillé sur un site de débris. Plusieurs peuvent être lâchés en même temps à partir de plusieurs points d'entrée.

Des équipes de rats de sauvetage bientôt courantes dans les sites sinistrés ?

Si la pratique des rats de sauvetage se généralise, attendez-vous à voir des rongeurs courant partout munis d’un sac à dos, d’un microphone, d’une lumière et d'une caméra. Mais ne vous effrayez pas, ce ne sont pas de simples rats : comme leur sac à dos l’indique, ce sont des "Rescue rat", qui sont là pour nous aider.

À LIRE AUSSI

Image
polystyrène
Les vers de farine, futur du recyclage du polystyrène
Alors que les villes s’étendent, et que les plages accueillent de plus en plus des visiteurs, la quantité de déchets plastiques générée augmente, et les emballages en ...
04 novembre 2021 - 17:50
Société
Image
Fukushima
Des reptiles utilisés comme des compteurs Geiger à Fukushima
Lorsqu’une catastrophe nucléaire survient, comme celle de Fukushima en 2011, les conséquences durent de nombreuses années et sont désastreuses pour l’environnement et ...
18 novembre 2021 - 14:26
Société
Image
Des cochons maltraités.
Elevage de porcs dans le Tarn: L214 dévoile une nouvelle vidéo choc
L214 a dévoilé ce jeudi matin une vidéo choc d'un élevage porcin tournée en février 2018 dans le village de Peyrole dans le Tarn. L'association de protection animale a...
12 avril 2018 - 10:39
Société

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.