La Thaïlande se ferme aux "digital nomads"

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 01 décembre 2021 - 14:00
Image
Thaïlande
Crédits
Unsplash
Certains télétravailleurs restent dans une situation "toujours ambiguë et illégale"
Unsplash

Alors que le télétravail massif permet à de nombreux travailleurs indépendants et "digital nomads" de réaliser leur activité professionnelle, depuis les plages les plus exotiques, certains pays comme la Thaïlande décident de se fermer à ces travailleurs étrangers "low cost". Alors que le pays veut rester attractif aux expatriés "de luxe", les humbles travailleurs du numérique ou professeurs de langues ne sont plus les bienvenus.

Le pays espère accueillir des télétravailleurs d'élite

Selon une information du Pattaya Mail, repérée par Courrier International, la crise sanitaire aurait poussé le pays à prioriser l'accueil de certains professionnels. Alors que le pays se rouvrait le 1ᵉʳ novembre aux étrangers de 63 pays, bénéficiant de visas spéciaux et de facilités d’immigration, certains télétravailleurs restent dans une situation "toujours ambiguë et illégale". Les recommandations officielles visent aujourd'hui seulement une certaine élite, "des multimillionnaires qui voyagent en jet privé", et excluent les professeurs d’anglais en ligne, les fournisseurs de livraisons directes (dropshippers), les traders en cryptomonnaie, les personnes travaillant dans le marketing, les blogueurs, les rédacteurs, les vendeurs Amazon ou encore les développeurs web indépendants. "En tout cas, il faut l’espérer", ironise le Pattaya Mail.

Les "digital nomads" illégaux comptent rester

Selon le média local, les "digital nomads" n'ont pas à s'inquiéter tant que les autorités locales restent convaincues qu’ils ne prennent pas d’emplois aux Thaïlandais. Cela pourrait encourager certains à ne pas remettre en cause leur organisation en télétravail, depuis ce pays si prisé des touristes et des "digital nomads". Ils ont pourtant aussi un impact négatif sur la surcharge des infrastructures locales et la destruction des zones protégées, soumises à la surpopulation de ces professionnels du travail numérique indépendant.

À LIRE AUSSI

Image
serveur avec visière de protection
Le recrutement sans CV pour faciliter l’embauche dans les secteurs sous tension
En 2021, les entreprises de nombreux secteurs ont eu du mal à recruter à cause d’un manque de profils adaptés, notamment dans l’aide à domicile, les métiers du bâtimen...
24 novembre 2021 - 12:30
Société
Image
Cabine télétravail
Le retour de la cabine téléphonique pourrait être l'avenir du télétravail
Alors que certaines personnes n’en peuvent plus du télétravail et ne jurent que par le retour au bureau, dans de nombreuses régions du monde, des initiatives se dévelo...
18 novembre 2021 - 11:51
Société
Image
Télétravail
Les entreprises doivent veiller à ne pas défavoriser les télétravailleurs
83 % des entreprises françaises prévoient d'offrir à leurs employés une plus grande flexibilité quant à leur lieu de travail, notamment en évoquant le télétravail dès ...
10 novembre 2021 - 17:05
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Soros
George Soros entre coups de bourse, coups de cœur et coups d'Etat
PORTRAIT CRACHE - George Soros : le super-héros des marchés qui jongle avec les chiffres et secoue le cocotier de Wall Street quand il “n’ouvre pas les sociétés” à la ...
16 février 2024 - 16:00
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.