Covid-19 : les voyants et les médiums avaient-ils vu venir la pandémie ?

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 06 janvier 2021 - 12:29
Image
Une voyante tire les cartes
Crédits
©Paul J. Richards/AFP
Les cartes et autres boules de cristal n'avaient pas vraiment vu venir la pandémie
©Paul J. Richards/AFP
Que nous prédisaient les médiums, voyants, astrologues et autres tarologues à l’aube de l’année 2020 ? Parlaient-ils d’une crise sanitaire ? On a fouillé pour vérifier leurs prévisions. 
 
Et une chose est sûre, la grande majorité de « ceux qui voient l’avenir » nous parlaient, fin 2019, de crises liées au réchauffement climatique, inondations, ouragans, feux de forêt (rappelons-nous l’Australie en début d’année), et même réveil d’un volcan en France. 
 
On ne peut pas avoir tout juste à tous les coups, mais si l’on reprend les prévisions de la plus célèbre des astrologues françaises, j’ai nommé Elizabeth Teissier, elle avait publié un livre intitulé « 2020, le grand tournant » et annonçait :
 
« Un plus grand souci pour la nature, les animaux, le climat. Il va y avoir une prise de conscience plus importante, dès février »
 
Facile après-coup, nous direz-vous, de lier cette déclaration au déclenchement de la pandémie et au pangolin. D’ailleurs, il ne fallait non plus avoir des pouvoirs surnaturels pour prédire des catastrophes naturelles…
 
D’autres prévisions pour l’année 2020 sont plus surprenantes. Ainsi cette voyante de Valence qui avait « vu » un nombre incalculable d’arrêts maladie en France (sans en avoir l’explication), ou plusieurs médiums qui évoquaient un bond spectaculaire dans la recherche médicale. 
 
Virus or not virus
 
Certes. Mais point de pandémie à l’horizon ? Et bien si ! Figurez-vous que Denys Raffarin, voyant et médium, avait dévoilé ses prévisions au journal Objectif Gard, le 5 janvier 2020 : 
 
« Il est à craindre une forme de pandémie virale touchant maints pays de façon rapide »
 
Bingo ! 
 
Notre voyant gardois a toutefois été surpassé par une astrologue britannique, Jessica Adams, qui avait annoncé qu’un virus allait se propager partout dans le monde et mieux encore, avec des premières
victimes à Wuhan. Et sa prévision datait de… février 2019. 
 
Quant au maître d’entre tous, Nostradamus en personne, il avait prédit une année 2020 peu réjouissante, mais en prophétisant une troisième guerre mondiale partie d’un « conflit majeur entre deux grandes puissances ». Il ne nous aurait plus manqué que ça ! 
 

À LIRE AUSSI

Image
Bruno Le Maire, un ministre de l'économie sous haute tension
Stratégie vaccinale, une lenteur qui risque de gripper la relance économique en 2021
Critiquée pour ne pas être assez rapide, la stratégie vaccinale du gouvernement commence à inquiéter sérieusement les économistes, qui voient, chaque jour, l’espoir d’...
06 janvier 2021 - 09:27
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Soros
George Soros entre coups de bourse, coups de cœur et coups d'Etat
PORTRAIT CRACHE - George Soros : le super-héros des marchés qui jongle avec les chiffres et secoue le cocotier de Wall Street quand il “n’ouvre pas les sociétés” à la ...
16 février 2024 - 16:00
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.