L’Europe attend une décision sur la confidentialité des données privées des enfants sur Instagram

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 17 août 2022 - 16:00
Image
ado
Crédits
Unsplash
Seulement depuis août 2021, les nouveaux utilisateurs âgés de 16 ans et moins ont désormais leur compte réglé en mode « privé » par défaut. 
Unsplash

Pour résoudre les différends réglementaires sur la manière d'appliquer le règlement général sur la protection des données (RGPD) en Europe, concernant les enfants, une enquête sur le traitement par Instagram des données des enfants a été ouverte par la Commission irlandaise de protection des données (DPC), la CNIL européenne.

Les comptes professionnels ouverts par des enfants au cœur des plaintes

En décembre 2020, l'Union européenne, par l'intermédiaire de son commissaire irlandais à la protection des données (DPC), a ouvert une enquête sur les pratiques d’Instagram concernant la gestion des données personnelles des utilisateurs mineurs.

Alors que l'âge minimum pour avoir un compte Instagram est de 13 ans, la Direction à la Protection des Données de l’Union européenne (DPC) a identifié des problèmes concernant le traitement des données personnelles des enfants sur la plateforme, qui nécessitent un examen plus approfondi. Les adresses e-mail et numéros de téléphone des moins de 18 ans étaient trop facilement accessibles publiquement à travers la fonction de compte professionnelle. 

De parfaits inconnus pouvaient ainsi contacter les mineurs en utilisant leurs e-mails et leurs numéros de téléphone portable accessibles sur Instagram, à travers le service dédié aux entreprises, qui permettait d'afficher ces coordonnées. Instagram a annoncé avoir retiré la possibilité pour ses utilisateurs adultes d’envoyer des messages privés aux moins de 18 ans qui ne les “suivent” pas et d’autres mesures ont également été mises en place depuis la signalisation de cette faille. 

La DPC examine aussi si Facebook respecte les exigences du RGPD concernant le profil et les paramètres des comptes Instagram et plus particulièrement la protection des données des enfants en tant que personnes vulnérables. 

Compte des enfants “publics” par défaut

Les comptes professionnels mis à part, la DPC a également un deuxième élément d'enquête. Il s’agit d’un système d'Instagram qui, selon elle, pourrait conduire à ce que les comptes des enfants utilisateurs soient définis sur "public" par défaut, à moins que l'utilisateur ne modifie les paramètres du compte pour le définir sur "privé". En effet, depuis août 2021, les nouveaux utilisateurs âgés de 16 ans et moins ont désormais leur compte réglé en mode « privé » par défaut. 

Une décision dans les semaines qui viennent

La DPC a activement regardé les plaintes reçues de la part d'individus et a identifié des problèmes potentiels liés au traitement des données personnelles des enfants sur Instagram. Selon Techcrunch, une décision finale pourrait intervenir dès la fin de ce mois avec un délai strict jusqu'à la première semaine de septembre. "Nous aurons une décision… soit à la fin de la dernière semaine d'août, soit la première semaine de septembre. Il doit être conclu d'ici la première semaine de septembre.” a assuré Graham Doyle, un des responsables du régulateur.

La réglementation de la vie privée des enfants en Europe au cœur des intérêts de Meta

Pour que les enfants puissent bénéficier d’une utilisation du réseau tout en préservant leur sécurité, le réseau social, propriété de Facebook, voulait lancer une version pour les mineurs. Ayant rencontré une forte opposition,  Meta a abandonné le projet. Le PDG d'Instagram, Adam Mosseri, a récemment annoncé qu'il déménagerait temporairement à Londres, ce qui a été interprété comme un souhait d'être plus proche des décideurs politiques les plus engagés dans la régulation des géants du Web.

À LIRE AUSSI

Image
Instagram serait, selon une etude, une source potentielle de déprime chez ses utilisateurs
Instagram s'attaque à sa créature: l'addiction aux likes
Trop de "likes" tuent les "likes" (et tuent la dopamine!). Dans plusieurs pays et pour un nombre limité d’utilisateurs, la disparition du nombre de «likes» obtenus sou...
09 janvier 2020 - 12:31
Société
Image
likes
Les réseaux sociaux poussent les utilisateurs modérés à radicaliser leurs opinions politiques
Cela n’est un secret pour personne, les réseaux sociaux sont puissants, et influencent aujourd’hui de nombreux aspects de la vie quotidienne. Cela est maintenant prouv...
30 août 2021 - 10:53
Culture
Image
Bereal
Bereal, le nouveau réseau social tendance made in France: un carton mondial
Un séisme est à l'œuvre dans le secteur des réseaux sociaux numériques, qui traversent actuellement une grave crise d'identité. Alors qu’Instagram essaie de copier Tik...
12 août 2022 - 17:10
Culture

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.