Une amende record de 405 millions d’euros infligé à Instagram pour mauvais traitement des données des mineurs

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 08 septembre 2022 - 15:20
Image
Instagram a développé des technologies d'apprentissage automatique pour l'aider à identifier les comptes utilisant des applications tierces destinées à doper la popularité
Crédits
© Manan VATSYAYANA / AFP/Archives
Meta n’a pas échappé à une lourde amende dont la décision était attendue depuis l’ouverture de l’enquête en 2020
© Manan VATSYAYANA / AFP/Archives

Le Commissaire irlandais à la protection des données, l’équivalent de la CNIL en Irlande, est le principal régulateur des GAFA en Europe, en raison de la domiciliation de leurs sièges en Irlande. Il vient d’annoncer avoir infligé une amende record de 405 millions d'euros au nom de l'Union européenne, pour un mauvais traitement de données personnelles de mineurs sur Instagram.

Les comptes professionnels et les comptes publics par défaut sur Instagram coûtent très cher à Meta

En décembre 2020, la CNIL irlandaise, appelée “Commissaire irlandais à la protection des données”, a ouvert une enquête sur les pratiques d’Instagram concernant la gestion des données personnelles des utilisateurs mineurs. L’enquête concerne d’un côté les comptes publics par défaut et d’un autre, la fonction de compte professionnelle qui rendait les adresses e-mail et numéros de téléphone des moins de 18 ans trop facilement accessibles. Même si Instagram a corrigé ces "négligences" contre la vie privée des mineurs, Meta n’a pas échappé à une lourde amende dont la décision était attendue depuis l’ouverture de l’enquête en 2020. Les médias n’ont pas attendu que la décision finale ait été publiée et relaient déjà le montant record de l'amende de 405 millions d’euros, confirmé depuis par la DPC.

Deuxième sanction contre Meta pour mauvaise gestion des données personnelles

L’année dernière, la DPC a condamné WhatsApp à une amende record de 225 millions d'euros pour son manque de transparence en matière de gestion des données personnelles. D’autres plateformes comme Tiktok, aussi accusées de défaut de protection des mineurs, ont dû changer leurs pratiques peu respectueuses de la vie privée des mineurs. En 2021, TikTok a pris de nombreuses mesures pour protéger les jeunes utilisateurs, notamment en rendant tous les comptes de ceux de moins de seize ans privés par défaut et en désactivant leur accès à la messagerie directe suite à des plaintes lancées par l'Organisation européenne des consommateurs (BEUC) qui signalent aussi des pratiques de publicité agressives, ciblant le jeune public.

À LIRE AUSSI

Image
ado
L’Europe attend une décision sur la confidentialité des données privées des enfants sur Instagram
Pour résoudre les différends réglementaires sur la manière d'appliquer le règlement général sur la protection des données (RGPD) en Europe, concernant les enfants, une...
17 août 2022 - 16:00
Culture
Image
tiktok
TikTok se renforce dans le gaming et se lance dans le streaming audio
TikTok vient d’annoncer des nouveautés ambitieuses en matière de gaming et streaming audio. Alors que la fonctionnalité des "mini-jeux" postés par des créateurs est en...
04 août 2022 - 10:20
Culture
Image
Robert Kennedy
Critique du vaccin anti-Covid, l'association de Robert Kennedy Jr. censurée par Facebook et Instagram
La censure se poursuit. La maison mère de Facebook et Instagram, Meta, a supprimé le 18 août de ces deux plateformes les comptes de l'influente organisation américaine...
20 août 2022 - 10:00
Politique

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.