"Plus on plongeait dans le patrimoine d'Emmanuel Macron, plus on découvrait des invraisemblances" Jean-Baptiste Rivoire

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 14 avril 2022 - 19:26
Image
Jean-Baptiste Rivoire, sur le plateau de FranceSoir le 13 avril 2022
Crédits
F. Froger / Z9, pour FranceSoir
Jean-Baptiste Rivoire, sur le plateau de FranceSoir le 13 avril 2022
F. Froger / Z9, pour FranceSoir

Jean-Baptiste Rivoire, fondateur de "Off Investigation", a mené avec son équipe une enquête intitulée "Emmanuel : un homme d'affaires à l'Élysée", qui rencontre un grand succès, en particulier l'un des huit volets de cette série documentaire : "Patrimoine de Macron, où sont passés les millions ?" Son auteur nous parle de la lumière nouvelle jetée sur cette question brûlante et toujours pas pleinement élucidée : Emmanuel Macron a-t-il dilapidé ou dissimulé (ou les deux) une grande partie des revenus des presque quatre années qu'il a passées dans la banque d'affaires Rothschild avant de rejoindre François Hollande à l'Élysée en 2012 ?

Du point de départ de l'enquête aux réactions qu'elle a suscitées, Jean-Baptiste Rivoire nous raconte comment il a fait revenir avec Gauthier Mesnier cette "affaire" sur le devant de la scène médiatique... Tout du moins hors des "grands médias", qui rechignent à s'en emparer : l'occasion d'évoquer également avec lui un autre de ses sujets, l'état du système médiatique en France et les difficultés qu'y rencontre le journalisme d'investigation.

Jean-Baptiste Rivoire raconte que son intérêt pour ce sujet est né avec un article du Canard enchaîné, qui révélait qu'Emmanuel Macron et son épouse avaient échappé à l'ISF, avant de devoir régulariser leur situation. Les déclarations d'intérêt et de patrimoine successives du président de la République ont attisé sa curiosité : celle de 2014 indiquait un patrimoine de 156 000€, une somme incroyablement faible au regard de ses revenus antérieurs. "Plus on plongeait dans le patrimoine d'Emmanuel Macron, plus on découvrait des invraisemblances", note le journaliste, qui a compilé "plusieurs versions" des explications d'Emmanuel Macron, qui, lacunaires ou contradictoires, "ne tiennent pas vraiment". "On parle d'argent qui s'est volatilisé !", souligne-t-il après s'être plongé pendant plusieurs mois dans ce sujet.

Voir aussi : "RothschildGate" ? "Où est passé le patrimoine de Macron?" Jean-Baptiste Rivoire chez Sud Radio

Non seulement un doute subsiste sur la volatilisation des revenus conséquents de banquier d'affaires du fondateur d'En Marche, mais une explication explosive a surgi au cours des recherches d'Off Investigation : la possibilité que les gains réels d'Emmanuel Macron aient été bien plus importants que ce qu'il a déclaré. En effet, le fameux deal du rachat de la branche nutrition infantile de Pfizer par Nestlé aurait dû lui rapporter beaucoup plus que ce qu'il a déclaré, ont indiqué des personnes interrogées par Jean-Baptiste Rivoire et Gauthier Mesnier. L'explication que ce dernier expose est la possibilité d'un système de rémunération complémentaire en Angleterre, négocié avec le fisc français par les pontes de la banque d'affaires à l'époque où Thierry Breton était à Bercy, avec des versements dans des trusts, certes légaux, mais qui échappent à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), qui n'a pas de réel pouvoir d'investigation.

Jean-Baptiste Rivoire revient sur l'absence de réaction de la justice à cette affaire, et nous raconte les retombées de son enquête, "des démentis assez mous" de l'entourage d'Emmanuel Macron et de la banque Rothschild, ainsi que les critiques de confrères, notamment de la part de France Inter : il regrette que les médias les plus puissants n'aient pas daigné se pencher de plus près sur le dossier pour creuser son travail.

Un paysage médiatico-politique qu'il a dépeint dans "L'Élysée (et les oligarques) contre l'info" (éditions Les liens qui libèrent), décrivant à quel point, en particulier dans l'audiovisuel, les capacités d'enquête se réduisent comme peau de chagrin. Une mutation qui touche à la fois les médias privés, qui dans leur immense majorité sont sous le contrôle de milliardaires qui en font un support d'influence sur le pouvoir politique, et le secteur public, qui n'échappe pas à la mainmise de ce même pouvoir, les derniers présidents ayant tous œuvré à réduire son indépendance.

Voir l'épisode de l'enquête d'Off Investigation : Episode 08, Patrimoine de Macron, où sont passés les millions ? [YouTube]

Tous les épisodes de la série : "Emmanuel, un homme d’affaires à l’élysée" sur Off Investigation

À LIRE AUSSI

Image
Jean-Baptiste Rivoire : avec "Off Investigation", il enquête sur Emmanuel Macron
"RothschildGate" ? "Où est passé le patrimoine de Macron?" Jean-Baptiste Rivoire chez Sud Radio
Jean-Baptiste Rivoire était interrogé chez Sud Radio, le mercredi 6 avril 2022, par André Bercoff. Il rapporte les faits du "RothschildGate", impliquant Emmanuel Macro...
12 avril 2022 - 14:35
Politique
Image
Emmanuel Macron, en meeting à Strasbourg le 12 avril 2022
Présidentielle : Emmanuel Macron, le grand absent des débats
Le refus d’Emmanuel Macron de débattre dans l’émission de Cyril Hanouna "Touche pas à mon poste" sur C8 a fait parler hier. Certains candidats le regrettent et ne s'en...
13 avril 2022 - 17:12
Politique
Image
Emmanuel Macron, pris à partie à Châtenois (Bas-Rhin) le 12 avril 2022
"Jamais vu un président aussi nul que vous": Emmanuel Macron vivement pris à partie en Alsace
Lors de sa journée de campagne d'entre-deux-tours, qui se concluait hier par un meeting à Strasbourg, le candidat arrivé en tête au premier tour s'est à nouveau écharp...
13 avril 2022 - 12:52
Politique

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.