Lait infantile : l'OMS fait état d'une publicité trop agressive qui décourage les mères d'allaiter

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 10 mai 2022 - 16:40
Image
Selon une association, depuis plusieurs mois des familles alertent sur la présence de vers dans les laits infantiles de la marque Gallia
Crédits
© Fred DUFOUR / AFP/Archives
La publicité sur le lait infantile est jugée trop agressive par l'OMS.
© Fred DUFOUR / AFP/Archives

La publicité pour les laits infantiles a tendance à dissuader les mères d'allaiter, estime l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), qui réclame un encadrement plus strict du marketing autour de ces produits.

Avec le tabac, le lait infantile est l'un des rares produits dont la publicité est strictement encadrée à travers le monde — aucune publicité pour le lait premier âge, destiné aux enfants jusqu’à six mois, n’est autorisé. Et pour cause ! Ce substitut au lait maternel est un juteux marché qui représente plus de 50 milliards d’euros par an dans le monde. Mais malgré cet encadrement, l’OMS juge que le marketing autour du lait infantile est encore trop souvent agressif, décourageant les mères qui voudraient allaiter. L'organisation souhaite donc que les États limitent ce phénomène, et souhaite également interdire aux personnels de santé d’accepter des contrats promotionnels avec les fabricants.

Lire aussi : Allaitement : et si tirer son lait modifiait sa composition microbienne ?

Des allégations mensongères et un marketing qui écarte l'allaitement long

Plus de la moitié des jeunes parents du monde sont exposés à la publicité pour les laits infantiles, estime l'OMS. Selon le Dr Nigel Rollins, du département santé des nourrissons de l’OMS, interrogé par RFI, l’un des premiers torts des industriels, c’est de dire que « tel ingrédient améliore le développement du cerveau. » Or, explique ce spécialiste, « ce n’est absolument pas prouvé que de l’ajouter dans le lait infantile marche vraiment. » En revanche, déplore-t-il, cela influence les parents et cela permet aux industriels d’augmenter les prix de leurs produits.

Le médecin est encore plus exaspéré par les arguments des industriels qui vantent les qualités nutritionnelles de leurs laits de suite (sur lesquels ils sont autorisés à faire de la publicité). Ils vont parfois jusqu'à expliquer qu’après six mois, le lait maternel perd en qualités nutritionnelles. C'est un mensonge, assure-t-il.

L’OMS, en croisade depuis de nombreuses années contre les industriels du lait infantile, précise que son objectif n’est pas de culpabiliser les mamans qui font le choix de ne pas donner le sein à leur petit, mais bien de donner les informations correctes sur l'allaitement. Car, c’est irréfutable, le lait maternel est le meilleur aliment pour les nourrissons.

À LIRE AUSSI

Image
La frénotomie, une opération censée faciliter l'allaitement, contre laquelle les médecins mettent en garde
Inciser la langue des bébés, une opération trop à la mode
Un coup de scalpel sous la langue d'un bébé, est-ce bien nécessaire ? De plus en plus de parents font réaliser cette opération censée faciliter l'allaitement, mais le ...
02 mai 2022 - 20:53
Société
Image
Moderna
Aux États-Unis, Moderna demande l’autorisation de son vaccin pour les moins de 6 ans, malgré une efficacité insuffisante
Comme Pfizer en février, le laboratoire pharmaceutique américain a déposé auprès de la FDA aux États-Unis une demande d'autorisation de son vaccin anti-Covid pour les ...
29 avril 2022 - 16:00
Société
Image
Les cas d'obésité et de surpoids ont fortement augmenté chez les plus petits depuis le début de la crise sanitaire, montre une étude menée dans un département français
Il y a plus d'enfants obèses depuis la crise sanitaire, selon une étude menée en France
Les cas d'obésité et de surpoids ont fortement augmenté chez les plus petits depuis le début de la crise sanitaire, montre mardi une étude menée dans un département fr...
26 avril 2022 - 12:58
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Mélenchon
Jean-Luc Mélenchon, un désillusionné à la quête de sa VIe République
PORTRAIT CRACHE - De l'UNEF à la fondation de La France Insoumise, le chemin politique de Jean-Luc Mélenchon est un véritable tourbillon de dissidences, de réactions ...
18 mai 2024 - 16:30
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.