Des dessins sexuellement explicites projetés lors d’un spectacle scolaire

Auteur(s)
Laurence Beneux, France-Soir
Publié le 23 février 2024 - 16:36
Image
Spectacle enfants partouze LB
Crédits
Source : La Dépêche du Midi / DR
Capture d'écran du compte X de la "Dépêche du Midi".
Source : La Dépêche du Midi / DR

FAITS DIVERS - Des dessins sexuellement explicites ont été projetés lors d’un spectacle scolaire auquel assistaient et participaient des enfants d’écoles primaires en Haute-Garonne, suscitant une vive réaction des parents d’élèves. Les futures représentations de ce spectacle, proposé dans le cadre du programme Parcours laïc et citoyen organisé par le Conseil départemental, en liaison avec l’Education nationale, ont été suspendues en attendant une “évaluation” par les institutions concernées. 

Le spectacle Le monde au bout du pied, créé, mis en scène et joué par les comédiens et danseurs Jean-Michel Hernandez et Serge Soula, est proposé dans les collèges et les écoles depuis quelques années. Des élèves y participent.  

Juste avant les vacances scolaires, les parents d’enfants de deux écoles primaires ont eu le choc de découvrir que des dessins représentant des adultes masqués participant à ce qu’il faut bien appeler une partouze, et se livrant de manière très explicite à des actes sexuels, étaient projetés derrière leur progéniture au moment où celle-ci était sur scène ! 

Ces parents d’élèves ont confié leur stupéfaction à des journalistes de France 3 Occitanie qui a révélé l’affaire, et alerté la direction des écoles. 

Un spectacle pour faire "vivre les valeurs de la République" à l'école...

Le spectacle en question s’inscrit dans le cadre du programme Parcours laïc et citoyen, promu par le Conseil départemental de Haute-Garonne et l’Eduction nationale. La vocation revendiquée de ce programme est “de faire vivre les valeurs de la République dans les collèges, classes de CM1 et CM2” et le Conseil départemental a dégagé un fonds de 900 000 euros pour l’année 2023/2024, destiné à être distribué à des associations proposant des projets destinés à sensibiliser les enfants à ces "valeurs"... 

Le programme n’est pas sans évoquer le Fonds Marianne de Marlène Schiappa, dont l’objectif affiché était de financer des personnes et associations qui vont porter des discours pour promouvoir les valeurs de la République”.  

Alerté par les parents d’élèves participant au spectacle Le monde au bout du pied, le rectorat de Toulouse a déclaré à nos confrères de France 3 avoir "fait remonter au Conseil départemental ses interrogations pédagogiques et éducatives quant à la diffusion de telles images, afin que cela ne se reproduise pas". Conseil départemental qui a finalement décidé de suspendre les futures représentations et d’engager “une évaluation du spectacle”. 

Les dérives du foot business... 

Le monde au bout du pied met en scène le monde du football et ses créateurs affichent une volonté d’y dénoncer les excès et dérives du milieu du ballon rond. 

Jean-Michel Hernandez a confié à nos confrères de la Dépêche du midi être "très abattu” par la polémique déclenchée par la représentation en Haute-Garonne et il dénonce un lynchage médiatique.

Il explique encore à France 3 Occitanie qui l’a aussi contacté, que les images incriminées ont été choisies par un technicien. "C'est un montage extrêmement rapide, où les images défilent en subliminal. Personnellement, je n'ai jamais remarqué ces images auparavant, bien que nous ayons joué ce spectacle de nombreuses fois”,affirme-t-il. Serge Soula livre une version légèrement différente puisqu’il déclare à la Dépêche du Midi : “Avec ce spectacle, on veut dénoncer le football business, la dérive financière de ce sport. Nous avions oublié que ces images faisaient partie du montage. Ce sont des images très rapides, presque subliminales.” Et de se désoler : "À cause de cela, on risque d’être annulé. Nous avons des valeurs de solidarité, de respect. Maintenant, notre image est complètement écornée." 

Le metteur en scène soutient aussi auprès de France 3 Occitanie que ces images ont été projetées pour"dénoncer les soirées chaudes des footballeurs", comme une critique des “dérives de ce business”. 

À LIRE AUSSI

Image
lobby pedocriminel partie 2
Lobby pédocriminel (partie 2) - Un mouvement très actif en France
SOCIETE - Un lobby pédocriminel s’organise à l’échelle internationale (voir notre article de la semaine dernière), qui réclame notamment la dépénalisation des rapports...
09 octobre 2023 - 13:10
Société
Image
enfant
Protection de l'enfance : la France silencieuse face aux accusations de l'ONU
Sans réponse du gouvernement français, l’ONU rend publiques ses préoccupations quant au non-respect par la France de ses obligations concernant la protection des enfan...
05 octobre 2023 - 18:22
Politique
Image
Souad_Amidou
Les enfants agresseurs sexuels, le tabou. Debriefing avec Souad Amidou, fondatrice de l’association "La Tanière"
(!) Avertissement : cette vidéo contient des propos qui peuvent choquer et doit être réservée à une audience adulte. DEBRIEFING - Ça demeure un tabou dont on ne v...
03 juin 2023 - 15:30
Vidéos

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Castex
Jean Castex, espèce de “couteau suisse” déconfiné, dont l'accent a pu prêter à la bonhomie
PORTRAIT CRACHE - Longtemps dans l’ombre, à l’Elysée et à Matignon, Jean Castex est apparu comme tout droit venu de son Gers natal, à la façon d’un diable sorti de sa ...
13 avril 2024 - 15:36
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.