L'ex-général de l'Otan Petr Pavel remporte la présidentielle tchèque

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 29 janvier 2023 - 10:50
Image
Otan
Crédits
AFP
Le général Petr Pavel, ex-chef du Comité militaire de l'Otan et partisan de l'aide militaire à l'Ukraine, a été élu samedi à la présidence de la République tchèque.
AFP

Le général Petr Pavel, ex-chef du Comité militaire de l'Otan et partisan de l'aide militaire à l'Ukraine, a été élu samedi à la présidence de la République tchèque, battant l'ancien Premier ministre Andrej Babis pour prendre la succession de Milos Zeman, qui avait entretenu des liens ambigus avec Moscou.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a aussitôt félicité sur Twitter ce militaire de carrière. "J'apprécie votre soutien à l'Ukraine et à notre lutte contre l'agression russe", a-t-il écrit, ajoutant vouloir oeuvrer ensemble "au bénéfice des peuples ukrainien et tchèque et dans l'intérêt d'une Europe unie".

Le président français Emmanuel Macron lui a lancé en substance une première invitation. "Nos pays sont liés par des valeurs profondément européennes et dans le soutien à l’Ukraine. Vous êtes le bienvenu à Paris !", a-t-il écrit sur Twitter.

M. Pavel, un ancien parachutiste et général à la retraite de 61 ans, a remporté le second tour de l'élection avec 58,32% des voix contre 41,67 % pour M. Babis, après le comptage complet des bulletins. Son rival l'a félicité pour sa victoire.

De son côté, Petr Pavel a estimé que "des valeurs telles que la vérité, la dignité, le respect et l'humilité ont gagné dans cette élection", à l'issue d'une campagne acrimonieuse et marquée par la controverse, y compris sur l'Ukraine.

Andrej Babis, un milliardaire, a cherché à séduire les électeurs inquiets des retombées de l'invasion russe en Ukraine, en laissant entendre que son adversaire pourrait entraîner le pays dans cette guerre.

Quant au président sortant Milos Zeman, c'est un homme politique controversé, qui a entretenu des liens étroits avec Moscou avant de faire volte-face au moment de l'offensive russe en Ukraine en février 2022.

"La voie du changement"

"Cela doit changer, et vous m'avez aidé à faire le premier pas sur la voie de ce changement", a souligné Petr Pavel, évoquant "le style politique qui a récemment prévalu ici".

Le taux de participation dans ce pays membre de l'UE et de l'Otan de 10,5 millions de personnes a été de 70,25% à la suite d'une campagne marquée par la controverse, y compris sur l'Ukraine.

Bien que son rôle soit essentiellement honorifique en République tchèque, le chef de l'État nomme le gouvernement, choisit le gouverneur de la banque centrale et les juges constitutionnels. Il assure aussi le commandement suprême des forces armées.

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a salué le "ferme attachement" de M. Pavel aux "valeurs européennes".

"Votre expérience en matière de sécurité, de défense et de relations extérieures sera précieuse pour maintenir et renforcer l'unité de l'Europe au service de l'Ukraine", a-t-elle ajouté.

Le président allemand Frank-Walter Steinmeier a souligné que "la guerre d'agression russe contre l'Ukraine montre plus que jamais l'importance de la cohésion au sein de l'Union européenne et de l'Otan".

Des messages de félicitations ont aussi rapidement afflué de la part de hauts responsables slovaques et baltes.

Chef militaire de l'Otan 

M. Pavel sera le quatrième président de la République tchèque depuis qu'elle est devenue un État indépendant après une scission pacifique avec la Slovaquie en 1993, quatre ans après que la Tchécoslovaquie a abandonné son régime communiste totalitaire.

Ses prédécesseurs sont Vaclav Havel, un dramaturge dissident anticommuniste qui a dirigé le pays en 1993-2003, l'économiste Vaclav Klaus (2003-2013) et Milos Zeman, dont le dernier mandat expire en mars.

Petr Pavel est un héros de la guerre en ex-Yougoslavie au cours de laquelle il a notamment aidé à libérer des soldats français. Il est ensuite devenu chef de l'état-major tchèque, et a exercé de 2015 à 2018 le poste de président du Comité militaire de l'Otan, le plus haut poste militaire de l'Alliance atlantique.

L'ancien parachutiste d'élite à la barbe blanche soigneusement taillée et aux cheveux blancs est un ardent défenseur de l'appartenance de son pays à l'Union européenne et à l'Otan.

Il a promis d'être un président indépendant, non influencé par la politique des partis, de continuer à soutenir l'Ukraine, et d'appuyer la candidature de Kiev pour devenir membre de l'UE.

"Naturellement, l'Ukraine doit d'abord remplir toutes les conditions pour en devenir membre, comme du progrès dans la lutte contre la corruption. Mais je pense qu'elle a le droit d'avoir les mêmes chances que nous avons eues dans le passé", a-t-il déclaré.

M. Pavel a également soutenu les mariages homosexuels et les adoptions d'enfants par des couples de même sexe.

À LIRE AUSSI

Image
Fabien Roussel
Guerre en Ukraine : communistes et insoumis redoutent une escalade suite à la livraison d'armes lourdes
La demande d'envoi de nouvelles armes à l'Ukraine, notamment de missiles de longue portée, réclamés par Volodymyr Zelensky, suscite des craintes quant à une éventuelle...
28 janvier 2023 - 19:30
Politique
Image
Michel Onfray
Pour Michel Onfray, "on se dirige vers une troisième guerre mondiale"
Pour le philosophe français, Michel Onfray, le monde se dirige vers une troisième guerre mondiale. Invité jeudi 26 janvier à l’émission "Punchline" sur CNews, il a est...
28 janvier 2023 - 19:00
Politique
Image
Chars à l'Ukraine
Livraison de chars lourds à l’Ukraine : décisions “extrêmement dangereuses”, selon Moscou, escalade “inévitable” ?
Les États-Unis, l’Allemagne, l’Espagne, la Norvège ainsi que d’autres pays occidentaux ont annoncé, comme un effet domino, la livraison de plusieurs chars lourds à l’U...
27 janvier 2023 - 11:55
Politique

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
bayrou
François Bayrou, baladin un jour, renaissant toujours
PORTRAIT CRACHE - François Bayrou, député, maire de Pau et plusieurs fois ministres, est surtout figure d’une opposition opportuniste. Éternel candidat malheureux à la...
20 avril 2024 - 10:45
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.