Jésus et… Eric Dupond-Moretti

Auteur(s)
Marcel-M. Monin
Publié le 02 décembre 2023 - 14:35
Image
Jésus et Dupond-Moretti Monin
Crédits
DR
Jésus marcha sur l'eau. Et Eric Dupond-Moretti, au sec, loin des éclaboussures, continue à bien mener sa barque.
DR

TRIBUNE - Jésus dit : "Père, pardonne à Dupond-Moretti, car il ne savait pas ce qu’il faisait.” Et les membres de la CJR lui laissèrent son habit de ministre. 

C’est probablement à ce verset (réécrit) de l’évangile selon saint Luc (23.34) qu’ont pensé les rédacteurs de la décision de relaxe prise par l’organisme juridictionnel dit “Cour de justice de la République”.

Les rédacteurs en question ont arrêté que le garde des Sceaux s’est bien mis dans une situation de conflit d’intérêts. Qui — si l’on a bien compris était possiblement d’essayer de faire un mauvais coup à des magistrats avec lesquels il avait eu des mots comme avocat, ou de se venger d’eux. Mais qu’en le faisant, il n’avait pas conscience de la raison pour laquelle il le faisait. 

Raisonnement, sinon imparable, du moins sans discussion possible du point de vue intellectuel. Dès lors que la décision de relaxe était arrêtée, il fallait bien trouver quelque chose à écrire pour l’expliquer (= la motiver). 

Mais il faut se demander s’il ne s’installe pas depuis quelque temps en France, la tentation d’être un peu rapide, quand il faut “justifier” par un raisonnement qui se veut juridique, des décisions juridictionnelles rendues dans un contexte dans lequel existe un important enjeu, soit politique, soit économique ou financier, soit mixte (1).

Marcel-M. Monin est maître de conférences honoraire des universités.

Ces affaires sont jugées dans un contexte dans lequel certains de ceux qui jugent sont, eux-mêmes, dans une situation complexe, sinon de conflit d’intérêts : magistrats obligés de participer à des décisions prises avec des politiques (CJR) ; magistrats qui réalisent une partie de leur carrière dans les ministères (ce qui peut jouer comme un accélérateur de carrière et favoriser l’obtention de rubans, de postes divers ou d’investitures). Donc dans la politique !

Ceux qui détiennent les postes de décision (et ceux qui les soutiennent ou qui participent au système) n’ont évidemment pas intérêt à ce que les choses changent. Pas intérêt à ce que la CJR soit supprimée. Pas intérêt à ce que les magistrats ne soient que juges de leur nomination à la retraite.

Alors… que faire ? 

Rien ! Sinon prier Jésus...

(1) On se rappelle à cet égard la décision du Conseil d’Etat qui avait rejeté un recours dirigé contre le décret qui interdisait aux médecins de ville de prescrire certains médicaments aux personnes atteintes du virus covid 19. Ce décret portait-il atteinte à la liberté de prescrire ? Bien sûr que non ! Pourquoi ? Simple : les médicaments en question n’ont pas été officiellement déclarés comme efficaces… Donc, en interdisant de prescrire un médicament censément inefficace, on ne peut pas porter atteinte à la liberté de prescrire... 

 

À LIRE AUSSI

Image
Portrait craché
Éric Dupond-Moretti : d’avocat contradictoire à ministre des contradictions... sans contradicteur
PORTRAIT CRACHE - C'est le Dupond d’Isigny, le Dupond d’Isigny... Éric Dupond-Moretti, c’est tout un personnage. Un avocat peu orthodoxe, controversé, de notoriété na...
02 décembre 2023 - 14:20
Politique
Image
Dupont-Moretti
L’Etat de droit et la chienlit
TRIBUNE - Dans un collège, un professeur a fait ces jours-ci une leçon sur la notion d’Etat de droit. Et a posé des questions à ses élèves.  Le premier enfant ré...
04 novembre 2023 - 12:20
Opinions
Image
Dupond-Moretti relaxé
Eric Dupond-Moretti relaxé par la Cour de justice de la République, la majorité et Borne se réjouissent, l’opposition très critique
FRANCE - Le ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti, a été relaxé par la Cour de justice de la République (CJR). Le délit de “prise illégale d’intérêts” pour leque...
30 novembre 2023 - 12:07
Politique

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Soros
George Soros entre coups de bourse, coups de cœur et coups d'Etat
PORTRAIT CRACHE - George Soros : le super-héros des marchés qui jongle avec les chiffres et secoue le cocotier de Wall Street quand il “n’ouvre pas les sociétés” à la ...
16 février 2024 - 16:00
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.