Prêt immobilier : faire des économies en changeant d'assurance

Auteur(s)
Article Partenaire
Publié le 22 août 2022 - 15:20
Image
argent
Crédits
DR
DR

Le changement d’assurance de prêt immobilier est facilité depuis le 1er juin 2022. Il vous permet souvent d’accéder à des tarifs plus avantageux. Et donc de faire baisser le coût global de votre emprunt.

Comment changer d’assurance emprunteur ?

Depuis la mise en place de la loi Lemoine depuis le 1er juin 2022, il est possible de changer d’assurance en cours de prêt immobilier, même si vous avez dépassé la première année de votre crédit.

Pour effectuer le changement, la majorité des assureurs qui reprennent l’assurance peuvent se charger des démarches de résiliation et de changement à votre place. Il est ainsi désormais plus facile de renégocier cette partie du prêt. Et donc de profiter d’économies qui peuvent être substantielles : parfois de l’ordre de 10 000 euros ou plus sur l’ensemble de la somme due.

Il arrive parfois que certaines banques insistent pour que vous conserviez leur assurance, et freinent un peu pour vous donner les documents nécessaires. Vous êtes tout à fait libre de changer d’assurance de prêt et votre banque ne peut ni vous en empêcher ni vous pénaliser pour cela.

Pourquoi faire ce changement ?

Le changement d’assurance de prêt immobilier est attractif pour plusieurs raisons.

Financières surtout car la délégation d’assurance est généralement moins chère que l’assurance des banques. En effet, les organismes bancaires proposent ce que l’on appelle des formules de groupe : les contrats sont peu personnalisés et les tarifs moins avantageux. Alors qu’une structure spécialisée dans la délégation d’assurance de prêt dispose d’assurances davantage sur mesure. Le montant de la prime s’adapte à vos contingences personnelles.

En cours de prêt, vous pouvez faire de belles économies si votre situation financière ou si le contexte économique a changée positivement.

Cela peut être intéressant également si vous présentez un profil dit à risques (maladie de longue durée, métier ou pratique d’un sport à risques), votre dossier a plus de chances d’être accepté si vous avez recours à la délégation. A ce titre la convention AERAS facilite cet accès, notamment pour les emprunteurs qui ont eu un cancer.

En cours de prêt, l’évolution positive de votre situation de santé peut encourager des taux plus intéressants et plus personnalisés.

Que couvre l’assurance emprunteur ?

L’assurance emprunteur vous couvre si vous ne pouvez plus rembourser votre prêt immobilier. Plusieurs garanties sont disponibles :

  • Le décès.
  • L’incapacité partielle ou totale de travail (IPP et IPT)
  • La perte d’emploi.
  • La perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA).

Certaines garanties doivent obligatoirement figurer au contrat comme le décès, la perte totale et irréversible d’autonomie ou l’incapacité temporaire de travail (ITT). D’autres, comme la PTIA, l’IPT ou la garantie chômage sont facultatives. Vous pouvez choisir de les souscrire moyennant une prime plus élevée. Il est conseillé de les ajouter, surtout si vous êtes encore actif et qu’il vous reste de nombreuses années à rembourser.

Comment l’assurance emprunteur me prend en charge en cas de sinistre ?

Si un accident de la vie survient et que vous êtes couvert pour celui-ci l’assurance de prêt va rembourser vos mensualités à votre place. Par exemple, si vous perdez votre emploi, vous allez être indemnisé. En pratique, l’assurance ne prend pas forcément en charge l’ensemble de l’échéance. Ainsi, si vous percevez des allocations chômage, le remboursement ne s’effectue que si la différence entre le montant de votre ancien salaire et celui de votre allocation est supérieure à vos échéances de prêt.

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.