Le variant Booba débarque pour une nouvelle vague de rap rebelle

Auteur(s)
Erwan Lubovski, pour FranceSoir
Publié le 13 septembre 2021 - 17:46
Image
variant booba
Crédits
© 2021 TALLAC RECORDS
"J'suis un variant, j'suis un vaillant"
© 2021 TALLAC RECORDS

Le rappeur Booba n'est pas dupe de la politique sanitaire en cours, et il vient de le faire savoir dans un nouveau morceau fort justement nommé "Variant".

Des commentateurs un peu déçus (ou moqueurs) l’ont fait remarquer : peu de rappeurs français, y compris les coutumiers de la dissidence ou de l’appel à l’émeute, ont pris position contre la politique sanitaire hexagonale. Des confinements aux masques obligatoires en passant par le fascinant passe sanitaire, tout est passé crème.

Quelques exceptions notables tout de même : le marseillais Akhenaton qui s’est positionné publiquement et à plusieurs reprises contre les dérives du gouvernement en matière de « santé publique » ; la rappeuse Keny Arkana, marseillaise également, qui a tiré à boulets rouges sur ce qu’elle qualifie sans hésitation de « dictature sanitaire » ; et le toujours sulfureux Rockin’ Squat (Assassin) avec des morceaux aux textes sans ambiguïté comme ce Big Pharma sorti en juillet : « Cours vite, cours vite, ils veulent te piquer/Covid, Covid, l’info est tronquée. »

Un allié de poids vient de rejoindre ces quelques rebelles en la personne de Booba. Celui qui squatte avec insolence au sommet du rap français depuis vingt ans, a sorti il y a une semaine le morceau Variant dans lequel il attaque avec son style si singulier le récit épidémique officiel. « Ils nous apprennent à n'plus penser, c'est toi et moi face à l'élite » affirme le Duc de Boulogne sur une instru minimaliste et sombre. « J'suis un variant, j'suis un vaillant, j'suis plus Bigard qu'Anne Roumanoff » ou encore « Le satellite qui nous épie, la toile géante qui se déplie / Pleine pandémie, Euro, J.O, et toi, même pas tu te méfies. »

Le morceau Variant cumule déjà plus de deux millions de vues en une semaine. Deux millions de "complotistes" ?

À LIRE AUSSI

Image
Eric Clapton This has gotta stop
Eric Clapton chante sa lassitude avec "This has gotta stop"
Alors qu'il avait déjà chanté "Enough is enough", et annoncé ne pas se produire dans des salles qui réclameraient le passe sanitaire, le célèbre guitariste britannique...
30 août 2021 - 23:32
Culture
Image
Julia Paris
"Ceux qui ne voyagent pas perdent leur humanité..." Julia Paris
Découvrez Julia Paris, artiste complète, chanteuse, auteure-compositrice. Elle tente de transmettre son amour pour le voyage dans ses albums. Plus qu’une passion pour ...
08 septembre 2021 - 19:40
Vidéos
Image
Makassy
"C’est le savoir et la culture qui émancipent" Makassy
PAUSE - « Les artistes s’expriment peu [sur les questions sanitaires et politiques] parce qu’ils ont peur de flinguer leur carrière. » Le chanteur Makassy a accepté de...
11 août 2021 - 19:11
Vidéos

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Obama
Barack Obama, un continuum Soros/WEF teinté d’un paradoxe Kissinger/Nobel
PORTRAIT CRACHE - Barack Obama est ce personnage contradictoire, ambiguë, voire bicéphale, prêcheur de justice sociale financé par des Soros, Buffet et Goldman Sachs, ...
25 mai 2024 - 12:00
Politique
26/05 à 11:11
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.