Les religions cohabitent et communiquent sur TikTok

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 10 décembre 2021 - 12:37
Image
nonne
Crédits
BBC / Capture d'écran
Des bonnes soeurs qui partagent leur contenu sur le très populaire hashtag #christian ou #nuntok
BBC / Capture d'écran

La plateforme de vidéos courtes TikTok ne cesse de surprendre. Alors qu’elle est montrée du doigt pour ses innombrables vidéos absurdes, et sa mauvaise influence sur les jeunes, comme cette épidémie de tics dont nous avons déjà parlé, elle peut être utile. Elle est par exemple très utilisée pour des campagnes de dénonciation sociale efficaces. Plus récemment, on a repéré l'utilisation de TikTok comme outil tendance pour les prédicateurs religieux. Cela favorise-t-il le dialogue ? Ou est-ce bien éloigné de la spiritualité ?

TikTok, nouvel outil de débat interreligieux ?

Ceux qui souhaitent rapprocher les jeunes et le monde entier de leur religion sont actifs sur TikTok. C’est une plateforme idéale, car de nombreux jeunes y passent une bonne partie de leurs journées. La BBC analyse cette tendance dans un reportage vidéo. On y voit, par exemple, des bonnes soeurs qui partagent leur contenu avec le très populaire mot-dièse #christian ou #nuntok (association des mots “nun”, nonne en anglais, et TikTok). Elles déclarent vouloir lutter contre les stéréotypes grâce à leurs publications. Ces religieuses ne veulent plus être coupées du monde, et utilisent l'humour pour faire passer leur message. Autre exemple, Sabah Ahmed, imam londonien de 27 ans, qui profite des réseaux sociaux pour s’adresser à des personnes qu’il n’aurait pas pu toucher sans ces moyens virtuels. Selon le reportage, cela lui a permis de rencontrer des personnes qui sont venues le chercher pour échanger en dehors des réseaux sociaux. Pour les plus optimistes, ces influenceurs religieux pourraient aider à mieux connaître les différents choix de pratique religieuse, lutter contre les idées reçues et apporter de la culture générale.

Des messages superficiels, loin de la réflexion spirituelle sérieuse

Pour le docteur Pauline Cheong, qui étudie les interactions complexes entre les technologies de la communication et les différentes communautés culturelles à travers le monde, il serait trop optimiste de penser que ces canaux puissent aider les débats interreligieux ou soutenir la réflexion religieuse à long terme.

À LIRE AUSSI

Image
Meta
180 milliards d'euros demandés à Meta (Facebook) pour réparer les dommages causés aux Rohingyas
Exilée de Birmanie depuis 2017 et persécutée par l'armée birmane sur les postes frontières du Myanmar depuis août 2017, cette minorité apatride, et en majorité musulma...
09 décembre 2021 - 18:38
Culture
Image
adolescentes
Épidémie de tics et de syndrome de la Tourette à cause de TikTok
Depuis quelques mois, les alertes concernant la nocivité d’Instagram pour la santé mentale des adolescentes se sont multipliées et ont même été confirmées par Facebook...
08 novembre 2021 - 16:48
Culture

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Castex
Jean Castex, espèce de “couteau suisse” déconfiné, dont l'accent a pu prêter à la bonhomie
PORTRAIT CRACHE - Longtemps dans l’ombre, à l’Elysée et à Matignon, Jean Castex est apparu comme tout droit venu de son Gers natal, à la façon d’un diable sorti de sa ...
13 avril 2024 - 15:36
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.