Les forces de l'ordre doivent-elles porter leur matricule ?

Auteur(s)
Julien Taillefer pour France-Soir
Publié le 21 avril 2023 - 12:00
Image
Forces de l'ordre place de l'Opéra / police
Crédits
F. Froger / Z9, pour FranceSoir
Forces de l'ordre, place de l'Opéra, à Paris.
F. Froger / Z9, pour FranceSoir

VOX POP - Après avoir enquêté auprès des forces de l’ordre, France-Soir a voulu savoir ce que pensaient les citoyens de l’obligation faite aux policiers et gendarmes de porter un numéro d’identification.  

Depuis 2014, ils doivent en effet revêtir en permanence un matricule de sept chiffres, communément appelé RIO (Référentiel des identités et de l'organisation). 

Mais d’après plusieurs associations, dont la Ligue des droits de l’Homme, cette obligation est régulièrement bafouée. Après un référé-liberté demandant au Conseil d’État de rappeler à l’ordre les fonctionnaires, celles-ci ont été déboutées le 5 avril dernier. 

Pour ce sondage de rue, nous nous sommes rendus dans le 15ème arrondissement de Paris, au croisement de la rue Viola et du boulevard de Grenelle, quartier de mixité sociale. 

Tous les individus ayant accepté de nous parler figurent sans exception dans ce reportage. 

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Castex
Jean Castex, espèce de “couteau suisse” déconfiné, dont l'accent a pu prêter à la bonhomie
PORTRAIT CRACHE - Longtemps dans l’ombre, à l’Elysée et à Matignon, Jean Castex est apparu comme tout droit venu de son Gers natal, à la façon d’un diable sorti de sa ...
13 avril 2024 - 15:36
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.