La SNCF veut étendre son offre de trains lents "Ouigo train classique"

Auteur(s)
France-Soir, avec AFP
Publié le 04 août 2023 - 17:05
Image
Crédits
AFP/Archives - JEAN-FRANCOIS MONIER
Le PDG de la SNCF, Jean-Pierre Farandou, le 30 juin 2022 au Mans.
AFP/Archives - JEAN-FRANCOIS MONIER

DÉPÊCHE — Retour vers le passé pour les petits budgets ! La SNCF prévoit de nouvelles lignes de trains lents pour enrichir son offre de "Ouigo train classique". Ils existent déjà pour Paris-Nantes et Paris-Lyon, la SNCF veut le faire pour Paris-Bruxelles, Paris-Rennes et Paris Bordeaux dans les années à venir.

Plus lents et plus abordables, c'est ce que propose la SNCF avec son offre "Ouigo train classique", déjà installée sur Paris-Nantes et Paris-Lyon depuis avril 2022. La SNCF s'était donné deux ans pour évaluer le succès de cette offre, et la jugeait "très satisfaisante" en mai dernier. Action, réaction ! Il en faut plus.

Comme le rapporte l'AFP, SNCF Voyageurs a déjà annoncé un projet de liaison lente entre Paris et Bruxelles pour fin 2024. Aussi, la société envisage un service similaire pour Paris et Rennes et Paris et Bordeaux.

Paris-Bruxelles se ferait ainsi en trois heures, contre 1 h 20 à grande vitesse. Pour la ligne entre Paris et Bordeaux, dont le départ se ferait depuis les gares d'Austerlitz ou de Bercy, le trajet total durerait entre 4 h 55 et 5 h 39 selon les dessertes choisies. Enfin, il faudra compter entre 3 h 50 et 4 h 20 pour faire un Paris-Rennes. Dans tous les cas, il y aurait environ 700 places disponibles.

Il est à noter que les trajets aller-retour ne se feraient que deux fois par jour pour Bordeaux et Rennes, et jusqu'à cinq fois pour Bruxelles.

Contrairement au TGV, soumis à la règle du "yield management" (les prix augmentent en fonction de la demande), les tarifs seront fixes et iront de 10 à 30 euros — et 5 euros pour les enfants, avec des options pour les bagages ou les vélos.

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Castex
Jean Castex, espèce de “couteau suisse” déconfiné, dont l'accent a pu prêter à la bonhomie
PORTRAIT CRACHE - Longtemps dans l’ombre, à l’Elysée et à Matignon, Jean Castex est apparu comme tout droit venu de son Gers natal, à la façon d’un diable sorti de sa ...
13 avril 2024 - 15:36
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.