Dépression: vers une légalisation des "champignons magiques"

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 23 août 2022 - 17:40
Image
Denver pourrait devenir la première ville américaine à dépénaliser les "champignons magiques"
Crédits
© Evert-Jan Daniels / ANP/AFP
La thérapie assistée par la psilocybine soulagerait les symptômes de la dépression.
© Evert-Jan Daniels / ANP/AFP

Aux États-Unis et au Royaume-Uni, chercheurs et start-ups soutiennent la dépénalisation des champignons aux propriétés hallucinogènes pour les inclure dans la recherche médicale. Sous forme de pilule ou de traitement, les militants souhaitent que les "champignons magiques" soient accessibles pour traiter les problèmes de santé mentale et physique.

La Food and Drug Administration des États-Unis a classé la psilocybine comme une « thérapie révolutionnaire », une désignation destinée à accélérer le processus de mise sur le marché de médicaments particulièrement prometteurs. Numinus Wellness, une entreprise canadienne qui fait figure de proue dans ce secteur de l'industrie pharmaceutique, est en train de concevoir une pilule à base de "champignons magiques" pour sortir ces espèces des cercles mystiques et rapprocher leurs propriétés et leur consommation à la médecine générale.

Au Royaume-Uni, lors du Festival de la médecine qui a eu lieu le week-end dernier, un groupe militant s’est exprimé en faveur de droits d'accès à la psilocybine (hallucinogènes qui produisent des effets similaires à ceux du LSD), afin qu’elle soit reclassée comme médicament et puisse être légalement prescrite par les pharmaciens et les médecins. Ils soutiennent que la psilocybine aide notamment les personnes souffrant de dépression, et d’autres maladies mentales. Des personnes souffrant de céphalées ont également déclaré que la psilocybine était une bonne solution. Une petite étude, publiée en février dans le Journal of Psychopharmacology par des chercheurs de l'Université Johns Hopkins, a révélé que la thérapie assistée par la psilocybine soulageait les symptômes de la dépression pendant au moins un an chez 75 % des participants, et éliminait efficacement les symptômes chez plus de la moitié d'entre eux.

Lire aussi : Conséquences du Covid-19 chez les enfants: d'une crise sanitaire à une "pandémie mentale"

Étant donné que la crise sanitaire et les perturbations sociales ont fortement fait grimper les taux de dépression et d'anxiété, tout comme elle a mis à nu les insuffisances des outils et institutions actuels, les "champignons magiques" apparaissent comme une solution miracle.

Comme le fait remarquer Bloomberg, un rapport récent de Data Bridge Market Research prévoit que le marché mondial des psychédéliques pharmaceutiques, dirigé par des sociétés telles que Johnson & Johnson, atteindra 6,9 milliards de dollars d'ici à 2027. Un rythme tellement rapide qu'un article d'opinion paru dans la revue JAMA Psychiatry estime que cette industrie "pourrait même dépasser le marché légal du cannabis aux États-Unis". Et celui des antidépresseurs ?

À LIRE AUSSI

Image
Une étude remet en cause l'efficacité des antidépresseurs
L'efficacité des antidépresseurs remise en cause par des chercheurs
La sérotonine, sur laquelle agissent les antidépresseurs, a-t-elle vraiment un lien avec... la dépression ? Une étude du Collège universitaire de Londres affirme qu'il...
05 août 2022 - 16:35
Société
Image
balance
Une épidémie de troubles du comportement alimentaire renforcée par les réseaux sociaux et le confinement
Quelques mois après le confinement, les cas de troubles du comportement alimentaire (TCA) ont fortement augmenté dans les centres de santé. Ils seraient liés à cette m...
06 juillet 2022 - 15:30
Société
Image
Jean-Claude, un patient de "La Clé des Champs", plante des salades à Gabriac dans l'Aveyron, le 2 juin 2022
Travailler la terre en liberté pour apaiser ses troubles psychiatriques
En pleine campagne, les patients psychiatriques de La Clé des champs dans l'Aveyron jardinent ou cuisinent ensemble, afin de retrouver peu à peu confiance en eux, sout...
22 juin 2022 - 18:55
Lifestyle

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.